Elles sont belles, célèbres et en plus… elles savent lire !

C’est Emmanuelle Béart qui ouvrira les « lectures en ville » du Festival du Livre de Nice, le 7 juin prochain. Durant la soirée d’ouverture, à 20h, vous goûterez sur ses lèvres des extraits de textes d’écrivains russes dans le jardin des Arènes de Cimiez, sur la scène Matisse. Mathilda May lui succèdera au même endroit le 8, sussurant de sa voix douce des extraits de « C’est l’amour que nous aimons » de (et aux côtés de) Jean d’Ormesson.

Le 9, à 17h, vous irez au Théâtre de la Photographie et de l’Image Charles Nègre (27 boulevard Dubouchage) puisque ce sera au tour de Charlotte Valandrey, comédienne et auteur de « De cœur inconnu », de vous lire des extraits de textes d’écrivains russes et vous grimperez dare-dare à l‘abbaye de Roseland (Fabron), pour entendre Macha Méril, actrice et romancière d’origine russe, lire d’autres extraits.

Le 17e Festival du Livre aura lieu du 8 au 10 juin dans les jardins Albert 1er et dans plusieurs lieux niçois. Il accueillera près de 250 auteurs. Jean d’Ormesson sera le président d’honneur, et Franz-Olivier Giesbert le directeur artistique du festival.

Pour en savoir plus sur le Festival du Livre de Nice 2012, cliquez ici.

Et comme la Griotte a un coeur d’or comme chacun sait, elle vous a aussi fait une petit présentation des débats hauts en couleur et en testostérone qui auront lieu durant ce festival qui s’annonce passionnant. Pour lire ce petit tour d’horizon machiste et intellectuel, cliquez ici.

Publicités