Les morsures de la nuit ··· −·−· −−− ··− − − −−− ··− ·−−− −−− ··− ·−· ··· *

Sitting tatoos, place Masséna, Nice

Parce que, comme l’écrivait Richard Bohringer « c’est beau une ville la nuit », la Griotte faisait admirer Nice à son ami Dominique le Parisien par une chaude soirée d’été. Remontant des ruelles du Vieux Nice, elle lui vantait l’originalité des « sitting tatoos », les sept personnages colorés et lumineux de la place Masséna, dressés sur des mats en acier de 10 m, et sculptés par l’Espagnol Jaume Plensa. Elle lui expliquait doctement qu’ils représentaient le dialogue des sept continents.

Elle remontait ensuite l’avenue Jean Médecin, intarissable sur le bleu niçois qu’elle aimait tant et qu’elle voyait scintiller sur les guirlandes lumineuses, quand tout à coup… elle s’aperçut qu’elle parlait toute seule depuis un bon petit moment. Son ami était resté bloqué entre les deux rails du tramway, le nez en l’air. Il fixait le ciel en psalmodiant une drôle de chanson : ti-ta-ta-ti-ta-ta-ti-ti-ta.

La Griotte, inquiète, se perdait en conjectures pour expliquer un tel comportement. Elle imagina qu’il avait de nouveau une crise de paludisme, ou bien qu’en bon informaticien, il s’était tout à coup souvenu d’un algorythme qui pourrait simplifier sa nouvelle programmation.

Que nenni !

Revenue sur ses pas, et s’approchant du susdit chantonneur, elle l’entendit crier, l’air extasié :

– Regarde La Griotte ! B-L-E-U-K-L-E-I-N-B-L-E-U-O-U-T-R-E-M-E-R-B-L-E-U-C-I-E-L

– Mais qu’est-ce que tu dis ?

– Regarde ces guirlandes lumineuses ! Elles sont formées avec les signes du morse. Ti-ta-ta-ti-ta-ta-ti-ti-ta. Bleu Klein, Bleu outremer, Bleu ciel…

– Ben quoi ? tu parles morse toi ? Ah oui … les séquelles du scoutisme !

A peine rentrée, la Griotte se précipita sur Internet pour vérifier les dires sémiologiques de son ami et néanmoins beau-frère (et vice-versa).

Amorse du bleu

Il avait tout à fait raison ce bougre de scout ! Des milliers de diodes bleues forment en effet des messages lumineux sur l’avenue Jean-Médecin dans une langue universelle : le morse. Yann Kersalé, artiste breton mondialement connu pour ses habillages lumineux (l’opéra de Lyon, le musée du quai Branly, la Torre Agbar de Barcelone…), avait bien été choisi parmi 210 artistes pour réaliser l’habillage de l’avenue sur 300 mètres environ.

L’installation, baptisée joliment « L’Amorse du bleu » est selon son créateur “un hommage à la Méditerranée et une allégorie de la brume de chaleur” qui s’y développe par temps chaud.

Il faut donner de la hauteur, de la respiration à l’avenue Jean-Médecin, porter le regard des passants vers le ciel plutôt que sur leurs chaussures.”

Éclairage écolo

L’œuvre reste éclairée 24 heures sur 24, mais ne consomme qu’une énergie dérisoire. “L’équivalent de deux petits aspirateurs”, s’amuse l’artiste qui, pour réaliser cette prouesse écologique, a eu recours à des diodes électroluminescentes, très peu gourmandes en électricité.

Une très belle idée que n’aurait pas renié ce cher Baden-Powell !

* : scout toujours (en morse bien sûr !)

Publicités

5 Responses to “Les morsures de la nuit ··· −·−· −−− ··− − − −−− ··− ·−−− −−− ··− ·−· ··· *”

  1. Oh Pu… Oups pardon (déformation de la ponction exclamative à la niçoise) zut, flute, crotte alors, j’en reste
    _… ._ _… ._ donc :Ba Ba (au rhum bien sûr, pardon je fais une infidélité à la Griotte ;)) Vl’à que j’apprends encore kek’ chose sur ma Ville. Merci à la Griotte et à son scout de beau-frère, comme quoi tous les parisiens et parigots ne sont pas…. na na ni, na na nère….et c’est une parisienne dans une autre vie qui le dit 🙂

    J'aime

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s