Pan bagnat et salade niçoise (ni soumise) !

Oh je vois déjà vos mines ébaubies devant tant d’outrecuidance ! Quoi ? La Griotte qui ne sait même pas se faire cuire un oeuf (c’est vrai, elle vérifie sur Internet pour le temps de cuisson des oeufs à la coque !) va nous apprendre une recette ? Ben oui. Ne reculant devant aucun exploit, fut-il gastronomique, et fouettée par l’aiguillon du bien faire et du bien dire, elle a fait des recherches pour pouvoir vous dévoiler la vraie composition de la salade niçoise et du pan bagnat, celles que les Nissarts pur jus ne renieraient pas.

Alors qu’on se le dise, dans une salade niçoise qui se respecte on accepte uniquement :

  • tomates,
  • oeufs durs,
  • anchois salés,
  • thon,
  • cébettes (oignons à bulbe réduit et fût très allongé)
  • olives noires de Nice
  • et basilic.

Quand la saison le permet on peut y ajouter févettes crues, artichauts violets crus, coeurs de céleri et poivron vert allongé. Rien d’autre. N’en déplaise à Georges Auguste Escoffier, roi des cuisiniers, né à Villeneuve-Loubet (commune voisine de Nice) en 1846, et qui y ajoutait, ô sacrilège, des pommes de terre et des haricots verts. Et pourquoi pas du maïs comme le font les Parisiens ? Non, non, et non.

Et pas non plus de salade s’il vous plait. Une ou deux feuilles de mesclun à la rigueur.

Et puis, on ne balance pas nos anchois et nos tomates directement dans le saladier qui sort du lave-vaisselle. On frotte délicatement ce susdit plat avec une gousse d’ail avant. Et pour l’assaisonnement ? Je vous vois venir avec vos gros sabots pleins de vinaigre balsamique ou de mayo ! Nicht ! Nothing else que de l’huile (d’olive bien sûr), du sel et, éventuellement du poivre. Non mais.

il

Le pan bagnat, pain béni des Niçois pur jus (de tomate !)

Quant au pan bagnat, spécialité on ne peut plus niçoise, on en voit fleurir sur le bord des plages avec toutes sortes d’ingrédients. Les ayatollahs de la tradition culinaire s’insurgent, les maitres-queux du patrimoine s’étouffent sous leur toque, et la Griotte en fait de même, se donnant ainsi un rôle qu’elle n’avait jamais usité jusqu’alors : pourfendeuse de bons petits plats bien de chez nous.

Le pan bagnat donc, comme son nom l’indique n’est à l’origine qu’un pain rond de froment rassis qu’on mouille (pane bagnato en italien) avec de l’eau, de l’huile d’olive ou des tomates écrasées pour lui donner plus de moelleux. Et le véridique, authentique, véritable pan bagnat ne devrait contenir qu’une salade niçoise. Et sûrement pas des morceaux d’ananas ou de jambon.

Vous pouvez en trouver dans toutes les bonnes boulangeries de Nice pour 3,50€ environ ou en déguster un sur la plage la plus branchée de Nice, la Hi Beach pour 14€. Dans ce cas il s’appelle Hi Bagnat et il est servi avec un petit bol de salade roquette et des frites de panisse (pois chiches).

Bon, ben un de ces jours, la Griotte vous parlera d’autres spécialités niçoises : les petits farcis ou la pissaladière par exemple. Mais pour tester la recette il faudrait déjà qu’elle récupère un four …

il

Et puis si vous voulez manger du vrai de vrai gastronomique niçois, rendez-vous à la Capeline. La Griotte ne s’est pas remise de leurs beignets de courgettes et de leurs pelotons. Cliquez ici pour lire sa chronique.

Et c’est pas Dick, le régional de l’étape qui contredira la Griotte !

8 Responses to “Pan bagnat et salade niçoise (ni soumise) !”

  1. Mais comment ce fait-ce que je ne les ai pas croisés cette semaine ???

    J'aime

  2. Miam-Miam … C’est un  » pain gourmand « .

    J'aime

  3. Par ce temps , voila ce que l’on aime !!!! vivement le pissaladiére

    J'aime

  4. en effet super bon!

    J'aime

  5. Bien contente de découvrir un blog sympa sur ma ville d’origine! D’aussi loin c’est top d’avoir des nouvelles de sa ville! Et je suis tout à fait d’accord avec ces recettes 😉 par contre je fait toujours mes pan bagnats moi- même, il n’y aura aucune chance que j’en achète un sur la plage avec le thon qui a pris le soleil!!! Conseil de Niçoise.

    J'aime

  6. Message pour Kelpaich: juste après la Griotte, bien sûr, il y a aussi les site du Sourgentin pour les nostalgiques de Nice!
    http://www.sourgentin.org/ 😉

    J'aime

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s