Quel avenir pour les mules du Pape ?

Mules du pape

Si Alphonse Daudet narrait les aventures d’une mule du pape particulièrement rancunière dans ses Lettres de mon moulin, La Griotte s’interroge tout aussi fortement sur la destinée des mules rouges du pape, maintenant que leur propriétaire n’est plus que Pape émérite. Benoît trouvera-t-il chaussure à son pied ? Se lèvera-t-il désormais du pied gauche avec la paire en peau de kangourou que le consortium des chausseurs de Vigevano, capitale de la chaussure italienne, lui a offerte pour la journée des offrandes de la fête de Saint-Paul et Saint-Pierre ? Ou bien profitera-t-il de sa mise-à-pied en confortables Nike comme le Docteur House ? Ou encore fera-t-il le pied de grue place Saint-Pierre en pataugas comme les autres pèlerins dans l’attente de son successeur ? La Griotte, toujours à pied d’oeuvre, vous livre au pied levé les résultats de son enquête sur le monde pédestre.

Antonio Arellano, chausseur officiel du pape, présente les mules rouges

Antonio Arellano, chausseur officiel du pape, présente les mules rouges de Benoît XVI

il

« Put on your red shoes and dance the blues »

Mule de Pie VII

Mule de Pie VII

chantait Bowie dans les années 80. S’adressait-il au pape ? rien n’est moins sûr, même si, on le sait, celui-ci parle plusieurs langues et s’est offert dernièrement un ipod (ipode ?).

Alors pourquoi ces souliers rouges ?

Coupons l’herbe sous le pied aux tartuffes, le rouge rappelle le sang des martyrs et la compassion, soit, mais est aussi, depuis toujours, la couleur des grands de ce monde.

Le vêtement des imperatores romains étaient jadis trempés de pied en cap dans la pourpre, une substance colorante qu’on extrayait d’un mollusque gastéropode méditerranéen.

À Constantinople, la chambre de l’empereur était pourpre (les murs étaient revêtus de porphyre, une pierre pourpre), et le fils d’un empereur né alors que son père régnait, c’est-à-dire dans cette chambre, bénéficiait du prestige de porter le surnom de Porphyrogénète. C’est dire si que le rouge, tout papal qu’il soit, est vraiment symbole de puissance, de plain-pied avec les dirigeants pas très catholiques de tous pays.

Benoit XIII et ses chaussures rougesLes mules (diminutif de mullus, rouget, en latin) de velours rouge ont donc toujours chaussé les papes comme ils chaussaient exclusivement les empereurs romains même sur le pied de guerre.

Jusqu’à Benoit XV (1914-1922), elles étaient même ornées d’une croix tissée de fil d’or, qu’on baisait délicatement lorsqu’on rencontrait sa sainteté vaquant à ses occupations diplomatiques. Ce qui ne signifiait nullement qu’on lui faisait du pied !

Jean-Paul II qui n’avait pas les deux pieds dans le même sabot, avait fait un pied-de-nez au palais pontifical en optant pour des souliers bruns-rouges. Le sage Benoît XVI a fait des pieds et des mains et a rétabli le strict usage des escarpins rouges, au pied de la lettre donc !

Si les mules du pape sont invariablement rouges, il n’en va pas de même de ses chaussettes.

Les mules rouges de sa Sainteté le pape Benoit XVI

Les bas et mi-bas de tricot de soie ou de fil d’écosse (dit bas français), portent, eux, les couleurs des temps liturgiques : blanc, vert, rouge, fuschia cardinalissime, violet de pénitence, noir du Vendredi Saint…

Après avoir cassé les pieds à tout le monde pour obtenir une réponse à sa question essentielle sur l’avenir des mules papales, la Griotte a enfin trouvé chaussure au pied bénédictin-16e du nom.

Le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, mis au pied du mur, lui a en effet confirmé que Benoît XVI, colosse au pied d’argile, avait bien abandonné son pontificat en même temps que ses mules rouge, mais qu’il avancera désormais de pied ferme avec des mules lie-de-vin fabriquées sur-mesure par des artisans mexicains dans un cuir extrêmement souple de veau mort-né ou prématuré. Bon pied bon oeil jusqu’à ce qu’il soit bel et bien six pieds sous terre.

Voilà une réponse qui enlève une belle épine du pied à la Griotte. C’est le pied non ?

et mules du pape

One Comment to “Quel avenir pour les mules du Pape ?”

  1. C’est vraiment toujours un plaisir de te lire. Vraiment, on prend son pied.

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s