La soupe d’orties, qui s’y frotte s’en pique !

Griotte à la soupe d'ortieDifficile d’imaginer un potager sans quelques orties dans un coin frais et humide. Cette soupe, classique au siècle dernier mérite d’être redécouverte sous la tonnelle au début de l’été. Le piquant des orties devient douceur et velouté par le miracle de la cuisson. Munissez-vous de gants et d’un petit ciseau pour couper les pointes des plantes d’orties en évitant ainsi les petites poches urticantes qui se trouvent au dos des feuilles.

Pour une petite faim d'été, pensez à l'ortie de secours !

Pour une petite faim d’été, pensez à l’ortie de secours !

Préparation : ¼ d’heure (hors cueillette)
Cuisson : ¼ d’heure

Le marché pour 4 personnes :

  • Une trentaine de têtes d’orties
  • 4 pommes de terre
  • 1 oignon blanc frais
  • 30 grammes de beurre
  • Crème fraîche
  • 1 litre d’eau ou de bouillon léger de poule
  • Sel et poivre

Lavez les orties. Ciselez votre oignon en fines rouelles. Pelez et découpez les pommes de terre en petits carrés. Mettez dans une casserole et à feu moyen le beurre, puis faites suer l’oignon. Ajoutez les pommes de terre et les feuilles d’orties. Versez l’eau ou le bouillon de poule avant que les légumes ne roussissent. Rectifiez l’assaisonnement de sel et poivre.

Lorsque les pommes de terre sont cuites, passez le tout au moulin à grille fine ou au mixeur en ajoutant quelques cuillerées de crème fraîche… et faites découvrir un goût subtil et inoubliable à vos amis.

Un secret : servez au moment de l’apéritif une verrine de soupe d’ortie froide, en décorant par-dessus avec une cuillère à café de crème fraîche, un bon tour de poivre et quelques grains de sel de Camargue … et laissez deviner à vos invités ce qu’est ce délice d’été.

Alex Benvenuto pour La Griotte

il

NB : Cette chronique n’est pas écrite par la Griotte. Elle fait partie de celles qui, invitées par la Griotte, trouvent leur place dans la rubrique opportunément nommée Carte Blanche.

Vous pouvez proposer vous aussi vos chroniques à la Griotte en lui envoyant un mail : lagriotteanice@gmail.com. Mais attention, la sélection est féroce, subjective et injuste !

Pour lire d’autres plumes invitées, cliquez sur la vignette.

carte-blanche

il

D’autres gourmandises et recettes de la Griotte ?

Cliquez sur les cupcakes ou la toque de la Griotte et dégustez

rubrique-gourmandises

il

il

Griotte à la soupe d'ortie

Publicités

One Comment to “La soupe d’orties, qui s’y frotte s’en pique !”

  1. OK, on va essayer !!!

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s