La Croisette pleine de connes emperlousées traînant des chihuahuas

Griotte emperlousée« Haut lieu du tourisme balnéaire international, célèbre pour sa Croisette bordée de palmiers et pleine de connes emperlousées traînant des chihuahuas, Cannes brille surtout pour son festival annuel du cinéma où les plus notables représentants de la sottise journalistique parasitaire côtoient les plus éminentes incompétences artistiques internationales, entre deux haies de barrières métalliques où, sinistrement empingouinés, le havane en rut ou la glande mammaire au vent, pressés, tassés, coincés, luisants comme des veaux récurés qu’on pousse à l’abattoir, tous ces humanoïdes chaleureusement surgelés se piétinent en meublant sous les brames effrayants des hordes populaires. Hormis le congrès annuel des garçons de bain cégétistes et les soirées gourmettes chez Régine, peu de réunions mondaines laissent suinter autant de vulgarité.

il

Griotte et photographes

il

Mais Cannes n’est pas seulement le paradis des pellicules. À s’y promener l’hiver, on s’aperçoit bientôt qu’elle forme (…) l’un des plus grands mouroirs à rupins du monde. Au moindre rayon de soleil, vieux poussins frileux, ils s’extraient en tremblant de leur béton cossu, odieusement pomponnés en yachtmen ou en princesses des mille et une rides. Doucement, à petits pas, ces fossiles dorés s’en vont moirer encore le cuir fripé brun caca de leur vieille tête aux traits déjà morts à force de chirurgie, de lassitude et d’ennui confortable. Sur le coup de midi, ils iront chipoter du groin au-dessus d’un homard, avant de se recroqueviller sur leur coussin d’or pour une sieste agitée de remords tardifs et de renvois de sauce rouille. Puis, si le crépuscule est tiède, trottineront vers le port de plaisance pour aller caresser leur bateau à moteur en acajou super Barbès d’où ils ne partiront plus jamais debout, mais sur le pont duquel, quand le temps reste clair, ils s’appuient encore aux haubans, leur nez refait pointé vers Dieu pour lui demander s’il existe. »

il

il

Griotte emperlousée

il

Sur le même sujet, vous pouvez vous repaître de quelques chroniques de la Griotte très people et bling-bling en cliquant sur la rubrique du même nom.

Vous y retrouverez comment choisir son yachtl’appartement le plus cher du monde,  les maisons de stars, des histoires de joaillerie, de casino, d’abbayes pas très catholiques, le coquillage le plus cher du monde, des extravagances de milliardaires, des marques, et même une expo porno-chic exclusive, et puis aussi Marylin, Isadora Duncan, Madonna, Elton John, Bono et plein d’autres histoires croustillantes à déguster sans modération.

il

rubrique-bling-bling

Advertisements

4 Responses to “La Croisette pleine de connes emperlousées traînant des chihuahuas”

  1. Monsieur DESPROGES, comme il nous manque votre humour caustique, qui savait si bien dénoncer les dérives et les vanités! J’imagine, avec quelle dextérité, vous auriez su fustiger le monde d’aujourd’hui, régenté par la loi des marchés et le fric…
    Merci GRIOTTE, pour ce choix judicieux.

    J'aime

  2. Quelle plume… Et là, j’ignore totalement pourquoi, me reviennent en tête le Pangolin et « Je m’appelle Perrine j’aime ma maman… » premières lectures de jeunesse de ce fabuleux bonhomme. Merci Griotte pour ce retour aux sources.

    J'aime

  3. Merci la Griotte pour ces griottines Desprogiennes bien acides, et toujours d’une féroce actualité..malheureusement… qui me mettent en joie et en même temps me font m’écrier « Mon D… les cerveaux se liquéfient à grande vitesse ». Effectivement je pense que Monsieur Desproges aurait eu matière première abondante pour sa plume….

    J'aime

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s