Le meilleur archi est Niçois, archi-Niçois !

pont-Renault-marc-barani

Le métier d’architecte « permet de connaître le monde, d’y prendre part et de se connaître soi-même. Le plus grand luxe aujourd’hui ». C’est Marc Barani, l’architecte niçois, qui l’a dit en juin dernier alors qu’il recevait le Grand Prix national de l’Architecture 2013 des mains de la ministre de la Culture : Aurélie Filipetti. Cette récompense, remise tous les deux ans, a salué « sa capacité à écouter aussi bien les forces naturelles, celles du paysage et de l’environnement, que les forces sociales ».

il

« Une architecture qui se préoccupe d’abord de la vie »

C’est comme ça que Marc Barani conçoit son métier. « Car c’est à la façon dont les gens vivent qu’il faut d’abord s’intéresser ». Une évidence ? Sûrement pas quand on observe les réalisations de quelques-uns de ses congénères qui oublient quelquefois ce et ceux pourquoi ils conçoivent et s’attachent surtout à mettre leur nom sur des réalisations pompeuses et vaines.

marc-barani-laureat-du-grand-prix-national-de-l-achitectureIl faut dire que cet architecte niçois (né à Menton) a relevé des défis difficiles tout au long de sa carrière pour des équipements urbains usuels : des logements sociaux, la réhabilitation du centre de tri postal de Nancy, l’extension du cimetière de Saint-Pancrace à Roquebrune-Cap-Martin (sa première commande publique), le parking de l’aéroport de Nice ou la réalisation du « pôle multimodal du tramway de l’agglomération niçoise » (traduisez : une gare de tramway avec des commerces et un équipement culturel dans un endroit impossible coincé entre une bretelle d’autoroute, la montagne et des barres d’habitation) en 2008, pour lequel il a reçu le prix très réputé de l’Équerre d’argent.

il

"Pôle multimodal du tramway de l'agglomération niçoise"

« Pôle multimodal du tramway de l’agglomération niçoise »

il

Des projets peu ragoûtants a priori pour lesquels il a souhaité « un engagement total pour ne pas arriver à des compromis peu souhaitables ».

Enfin un architecte qui se préoccupe de ceux qui vont vivre ou utiliser ses réalisations !

il

«L’architecture est la science des correspondances subtiles»

Diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille en 1983, Marc Barani est parti faire des études d’anthropologie au Népal avant de se lancer dans la scénographie à la Villa Arson à Nice. De son expérience de vie dans un petit village de la vallée de Katmandou, où il a passé un an, il a ramené une belle définition de l’architecture : « la science des correspondances subtiles« .

il

Cimetière de Roquebrune

Cimetière de Roquebrune-Cap-Martin

il

On lui doit des ponts comme la Passerelle du Millénaire (2001) et le Pont Renault (2008) de Boulogne-Billancourt (photo de une avec la Griotte) ou le pont Éric Tabarly (2011) à Nantes.

il

Pont Éric Tabarly à Nantes

Pont Éric Tabarly à Nantes

il

Et aussi la réhabilitation du Centre d’art contemporain Les Églises avec le designer Martin Szekely à Chelles, la rénovation du Musée Fernand-Léger à Biot, et bientôt le Centre de congrès de Nancy.

il

Musée Fernand Léger de Biot

Musée Fernand Léger de Biot

il

Il s’est également fait remarquer par l’homme d’affaires / collectionneur d’art Édouard Carmignac pour lequel il a conçu une somptueuse villa sur les hauteurs de Cannes, et qui lui a commandé l’aménagement intérieur de la villa La Courtade sur l’île de Porquerolles qui devrait accueillir sa future fondation et sa collection d’art contemporain (Basquiat, Wharol, Richter…). Alors que cet imposant mas provençal, au milieu du parc de 15 ha du Domaine de la Courtade, est impossible à modifier de l’extérieur, Marc Barani devra remodeler les volumes en creusant des salles d’exposition dans la roche pour tenter de capter la lumière naturelle, filtrée par des verrières translucides couvertes d’eau. Joli projet !

il

Villa d'Édouard Carmignac sur les hauteurs de Cannes

Villa d’Édouard Carmignac sur les hauteurs de Cannes

il

  • Atelier Barani 27, bd Joseph-Garnier, Nice – 04 93 51 08 10 – contact@atelierbarani.com

il

Publicités

One Comment to “Le meilleur archi est Niçois, archi-Niçois !”

  1. Erratum légende : Villa d’Édouard Carmignac sur les hauteurs de Cannes
    Il ne s’agit pas de la photo de la villa de Carmignac à Cannes, mais du domaine de La Courtade. Architect Henri Vidal et Yves Bayard; Henri vidal ancien propriétaire et Architect de talent ayant aussi créé le MAMAC à Nice. Il a aussi breveté la terre armée en temps qu’ingénieur.

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s