L’illisible et intraduisible Joyce salué par Bono à Nice

Bono et James Joyce Nice juillet 2013Difficile, illisible et intraduisible c’est pourtant un monument de la littérature du XXe siècle. Voici comment est généralement présenté Finnegans Wake de James Joyce. C’est à Nice en 1923 que l’écrivain irlandais, qui venait de finir son Ulysse, a commencé l’écriture de ce livre qu’il a d’abord appelé Work in progress. Tellement « in progress » d’ailleurs qu’il y consacra près de la moitié de sa vie d’auteur et ne le termina que grâce à l’assistance de ses nombreux admirateurs parmi lesquels figurait Samuel Beckett (excusez du peu !). Finnegans Wake a été en effet publié en 1939, 17 ans après le début de sa rédaction. Le compatriote de Joyce, Bono, chanteur de U2 de son état et voisin de la Griotte (voir l’article Eze, du bon, du beau, du Bono), a participé au dévoilement de la plaque commémorative apposée lundi dernier quai Rauba Capeu sur la façade de l’hôtel Suisse, en présence de Christian Estrosi (of course) et du consul général de la République d’Irlande en France.

il

De gauche à droite : Christian Estrosi, maire de Nice, Bono, Paul McGuiness (manager de UZ) et Guggi, artiste et ami d'enfance de Bono). Photo Philippe Dupuy pour Nice Matin

De gauche à droite : Christian Estrosi (maire de Nice), Bono, Paul McGuiness (manager de U2) et Guggi, artiste et ami d’enfance de Bono). Photo Philippe Dupuy pour Nice Matin

il

U2 en concert au nouveau stade Allianz Riviera ?

« Tout ce que l’on peut faire en musique et avec des paroles, James Joyce le transmet avec des mots dans ses livres » a déclaré Bono durant cet hommage. Celui qui vient d’être fait Chevalier des Arts et des Lettres en a profité pour annoncer que le nouvel album de U2 était « très près d’être terminé » et qu’il avait hâte de jouer au nouveau stade de Nice.

On viendra sûrement pour l’inauguration mais, pour un concert il faudra attendre un peu. Probablement en 2014″ a-t-il confié à Nice Matin.

La Griotte qui était là lors de son dernier concert niçois, hurlant withhhh-orrrr-withaouuuut-you, ne le manquera pas !

il

il

Le plus rageant pour la Griotte ? Elle n’a pas été invitée à cette inauguration mais y a repéré son voisin du dessus, écrivain irlandais de son état, avec sa rousse épouse qui eux, y étaient…. une bonne manière de mieux faire connaissance avec ses voisins non ? Prochaine mission intéressée donc de la Griotte. On vous tient au courant !

il

Bono et James Joyce Nice juillet 2013 2

Quand des irlandais expatriés dans les Alpes Maritimes se rencontrent qu’est-ce qu’ils se racontent ? Des histoires de Niçoises ni soumises ?

il

Parce que la Griotte a toujours son idée fixe en tête : faire venir U2 à son mariage pour l’animation musicale. Bon, c’est sûr, le plus dur sera de trouver le « one » à qui elle va bien pouvoir dire oui… À bon entendeurs !

il

il

2 Responses to “L’illisible et intraduisible Joyce salué par Bono à Nice”

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s