La vie semble douce à tous

DSC_0729BD

« Nice reste un endroit exquis, où je me félicite chaque jour d’avoir réfugié ma solitude. La saison y est particulièrement capiteuse. Je ne sors que le soir, mais les nuits sont féériques ! Les squares embaument. Il y a des champs de pétunias, dont la senteur sucrée vous enveloppe comme celle des fumeries d’opium. C’est l’époque où, dans les jardins, les bienheureux aloès que Déméter, votre amie, a condamnés, agonisent, en poussant vers le ciel leur unique et gigantesque érection !

Griotte AQUARELLES-121C’est l’époque où, sur la Promenade, les garçons poitrinent dans de petits tricots sans cols ni manches ; où les jolies filles se trémoussent dans leurs « shorts »… La vie semble douce à tous.

Le luxe des lumières, des palmiers, des orchestres déchaînés aux terrasses, n’a rien d’insolent parce qu’il est à tous, et que le moins fortuné en jouit autant que le plus riche. Dans l’excellent fauteuil à dix sous où je digère une poignée de cacahuètes, devant un des plus beaux et plus amusants spectacles du monde, je suis aussi heureux que mon voisin le milliardaire, qui regarde les mêmes choses, dans le même fauteuil, après avoir dîné au Négresco… »

il

Roger Martin du Gard, correspondance avec André Gide, 10 septembre 1935.

il

DSC_0837BD

Photos : Louise de Murard – Dimil Prod – Pour la Griotte

One Comment to “La vie semble douce à tous”

  1. Merci ma Griotte !!!!!!!!!!!

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s