Plus vite, plus haut, plus… noir !

51X-b-KGxvL._ - copie

« C’est une belle journée pourtant. Personne ne devrait mourir par un temps pareil. Une douce lumière d’automne traverse la vitre du véhicule. Les arbres qui défilent en bordure de la route sont maquillés d’or et de roux. » La Griotte vient de recevoir et de dévorer Sans faille, le dernier livre de… non elle vous dira plus tard. Par contre ce qu’elle peut vous dire illico c’est que c’est un excellent thriller qui nous mène sur les pentes des Pyrénées et de l’angoisse, avec ses pièges, ses crevasses et ses impasses, jusqu’au sommet de la perversion.

Griotte AQUARELLES-113L’histoire : cinq amis trentenaires se retrouvent après plusieurs années pour une randonnée dans les Pyrénées le temps d’un week-end. Romuald, le gamins des cités à qui tout a réussi, a invité Théo, Dorothée, David et Juliette dans son luxueux chalet.

Un bon week-end en perspective. Sauf qu’il n’y a rien de Heidi dans cette histoire mais on pense plutôt à un mix de Match Point, Harry un ami qui vous veut du bien et Plein soleil. Des histoires de gosses de riches, bouffis de came, délaissés par des parents absents et du fric trop présent (et vice-versa) devenus grands.

il

Pire ainés ?

On passe de tête en tête, de souvenirs en projets, de rancoeurs en oublis et on se perd, comme les personnages, sur un sentier plein de doutes et de soupçons. Et si la balade amicale prenait un tour de mortelle randonnée ? À moins qu’on se soit fourvoyé depuis le début ? Où a-t-on perdu la piste et les cairns qui balisent cette innocente promenade et cette amitié si ancienne ?

il

Vertige de la mort, j’ai dû rêver trop fort

On en ressort épuisé, fourbu… et on se demande comment on a pu se laisser entraîner si loin, si haut, sur ces chemins impraticables, si près des falaises vertigineuses, et qui a osé nous guider de la sorte de page en page (336 au total)…

Quoi ? Musso ? Nooooon ?! Celui de Et après, celui de La fille de papier ? Mais non, évidemment ! L’autre, son frère. Valentin. Celui qui nous a déjà tant enthousiasmé avec Le murmure de l’ogre.

51X-b-KGxvL._Du grand art du suspense sans aucun doute que Valentin Musso maîtrise à la perfection. Et avec du style, ce qui ne gâche rien. Il faut dire que le Musso susnommé est agrégé de lettres et qu’il enseigne la littérature dans les Alpes-Maritimes. Un voisin de la Griotte donc !

En tous cas la Griotte ne s’en est pas remise… et n’est pas prête de refaire une rando avec ses cousins des Pyrénées !!

Précipitez-vous chez votre libraire préféré le 6 mars.

il

  • Sans faille de Valentin Musso, éditions du Seuil (6 mars 2014), 336 pages, 19€.

il

Relire la chronique de la Griotte à propos du Murmure de l’ogre en cliquant ici.

Étiquettes : ,

4 Responses to “Plus vite, plus haut, plus… noir !”

  1. Un grand merci à la Griotte pour cette critique en avant-première! Des références très pertinentes à des films que j’aime beaucoup et qui m’ont guidé dans l’écriture. A bientôt, Valentin Musso.

    J'aime

  2. Merci… si la Griotte pouvait elle en rougirait !!

    J'aime

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s