Balade d’exception au Cap d’Antibes

DSC_0122c

Vous connaissez le sentier du Tire-Poil qui va à l’Anse de l’Argent Faux ? Ce n’est pas une blague, c’est bien le nom du sentier qui fait le tour du Cap d’Antibes, depuis la plage de la Garoupe jusqu’à la Villa Eilenroc et l’Anse de l’Argent Faux appelée aussi baie des milliardaires ! Un magnifique itinéraire de 2,7 km qui se fraye un étroit passage au travers des rochers escarpés, le long des magnifiques murs d’enceinte des châteaux de la Garoupe et de la Croë, tout près des flots. Une des plus belles promenades de la Côte sans aucun doute avec un panorama exceptionnel sur les îles de Lérins et les sommets du Mercantour. La Griotte vous offre cette balade toute en images !

DSC_0119

il

« Ah ! Il y a tant de choses entre le ciel et la terre que les poètes sont seuls à avoir rêvées. »
[Friedrich Nietzsche]

il

DSC_0022copie

DSC_0078c

DSC_0071

DSC_0067

DSC_0053c

DSC_0048c

DSC_0034

DSC_0031c

DSC_0028

DSC_0154c

DSC_0149

DSC_0140

DSC_0138

L’une des plus belles villas de la Côte d’Azur ouvertes au public. En 1982, sa propriétaire l’a lèguée sa propriété à la ville d’Antibes sous condition de créer une Fondation Beaumont destinée à gérer et exploiter ce patrimoine et d’ouvrir le parc au public avec oliveraie et roseraie de 1 000 plants. Le riche hollandais Hugh-Hope Loudon a fait construire cette luxueuse résidence par l’architecte Charles Garnier entre 1860 et 1867. Il l’a baptisée Eilenroc, anagramme de Cornélie, le prénom de son épouse. 

DSC_0130

DSC_0127

DSC_0116

DSC_0100c

DSC_0097

DSC_0094c

DSC_0089c

DSC_0022copie

l'anse de l'Argent-Faux; ironiquement, ce nom fut un temps associé au scandale immobilier qu'avait représenté la construction d'une énorme villa en partie souterraine et peu visible de l'extérieur, entreprise par le promoteur Christian Pellerin au mépris de toute réglementation et qui dut être démolie en 2002.

Anse de l’Argent-Faux. Ironiquement, ce nom fut un temps associé au scandale immobilier qu’avait représenté la construction d’une énorme villa en partie souterraine et peu visible de l’extérieur, entreprise par le promoteur Christian Pellerin au mépris de toute réglementation et qui dut être démolie en 2002.

il

Retrouvez aussi les autres balades en images de la Griotte :

Balade magique à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Balade enchantée sur les pas du Corbusier (entre Menton et Monaco)

5 Responses to “Balade d’exception au Cap d’Antibes”

  1. Toujours des beaux endroits.. Je vais reprogrammer une visite dans ta belle région !!! Je n’ai pas tout vu !

    J'aime

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s