Comment faire une bonne pipe ?

ceci-nest-pas-une-pipe

Voilà ce que réclament les visiteurs de Cogolin, le village à quelques bouffées de Saint-Tropez dans le Var. C’est ici en effet, dans la capitale de la pipe, qu’on peut visiter l’entreprise Courrieu qui fabrique des pipes d’exception depuis près de 200 ans ! Difficile de ne pas se fendre la pipe quand Monsieur Courrieu le maître pipier explique que faire une pipe demande beaucoup plus d’efforts qu’on ne peut s’imaginer, à grands coups de varlope (!), pollissage, lustrage, perçage, taille bien sûr et autres procédés plus que centenaires.

Mais personne, même parmi les plus pipelettes, ne pipe mot quand il précise qu’ici on fait tout de A à Z.

il

« Les dames apprécient de plus en plus la pipe »

a61ad5e368C’est ce qu’on nous raconte ici. Elles aiment pétuner avec des plus longues, plus élégantes et plus fines que celles de ces messieurs. Mais tous apprécient la bouffarde fabriquée ici avec les plus vieilles racines de bruyère arborescente du massif des Maures, bouillies pendant des heures et qui sèchent entre deux et trois ans, rendant les pipes plus résistantes à la chaleur mais aussi plus légères et plus douces à fumer, avec un petit arrière-goût de miel très recherché par les spécialistes.

À visiter avant de casser sa pipe, en pensant à Rimbaud, Brassens, Maigret, George Sand, le capitaine Haddock et autres pipards qui bombardaient sec nom d’une pipe ! Et la Griotte ne vous envoie pas au casse-pipe de votre pécule durement amassé durant l’hiver puisque vous pourrez quitter l’endroit en ciglant avec un tire-pipe ; la visite super intéressante vous coûtera en effet zéro euro par tête de pipe.

Alors, vous vous mettez à la pipe, au brûle-gueule, à la chiffarde, à la quenaupe, au brûlot, à la juteuse, à la Joséphine, au calumet, à la Pétronille, à la chiffonnière, à la choubaque, à la guirlande, à la rallonge, au shilom ou à la godelle ?

il

  • Courrieu Pipes, 42 avenue Georges-Clemenceau à Cogolin – 04 94 54 63 82 – Visites quotidiennes et gratuites.
Publicités
Étiquettes : , ,

3 commentaires to “Comment faire une bonne pipe ?”

  1. A reblogué ceci sur TheMouse et les MouseCatchers…et a ajouté:
    Alors là, « la griotte » est incroyable avec ce titre!!! Enfiiiiin!!!
    Articles très très intéressant!!!
    Merci
    Xoxo
    TheMouse

    J'aime

  2. Magritte me déconcerte; il ne fait pas de la peinture, mais de la métaphysique … méditant sur l’existence, pas sur la turlute -enfin, je crois.

    J'aime

  3. E en nissart, una tubanta o enca una cachimbau!
    Baieta pour cet excellent titre

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s