Les dents de l’amer

Griotte aux requins

Fin juillet au Canet-en-Roussillon et à Calzarellu (Corse), mi août à la Seyne-sur-mer, les requins ont ravivé une psychose largement développée depuis Les dents de la mer de Spielberg, en 1975. Impossible d’apercevoir un aileron fendant les flots bleus sans imaginer des dents gigantesques qui vont vous déchiqueter en quelques secondes sous les yeux de vos compagnons de baignade. Et pourtant, la fiction a bel et bien dépassé la réalité. Le requin est bien plus menacé que menaçant en réalité. Les historiens rappellent qu’au cours de l’Histoire, seules deux attaques ont été répertoriées sur les côtes françaises de Méditerranée : l’une en 1884 entre Nice et Villefranche, quand quelqu’un s’est fait mordre à la jambe par un requin qu’il venait de harponner, et l’autre en 1886 à Gruissan (Aude). Pas vraiment un carnage ! Selon des études d’assureurs, le requin est en 67e place des causes de mort, derrière les piqûres de guêpe. Et pourtant on n’imagine pas Spielberg faire un carton au box-office avec Les aiguillons de la mort.

La Baie des Anges à Nice

La Baie des Anges à Nice

il

La baie des requins angélique

Capture d’écran 2014-09-04 à 08.45.42La Griotte qui craint beaucoup plus les attaques de moules, les razzias de bancs d’huîtres ou d’oursins pas frais, rappelle que la célèbre Baie des Anges de Nice doit son nom aux anges de mer ou squatina, un requin très fréquent au XVIIIe siècle, qui a été depuis complètement éradiqué. « Au large des côtes méditerranéennes françaises, il est ainsi devenu rarissime d’observer un squale », souligne Bernard Séret, qui a publié fin 2013 une « liste rouge » spécifique aux requins des côtes méditerranéennes de France.

Que tout ça ne vous empêche pas d’aller voir l’expo-sensation Requins du magnifique Musée Océanographique de Monaco qui cartonne depuis juin 2013 (jusqu’à l’été 2015, tous les détails en cliquant ici).

Vous y apprendrez que sur 500 espèces de requins, 80% font moins de 1.60m. Et que sur le lot, seules 6 sont dangereuses, dont les très connus requin-blanc, requin-tigre ou requin-bouledogue. Que l’homme n’est pas le plat préféré du requin, loin s’en faut. Entre un être humain et une otarie, le requin préférera toujours une otarie ou un thon, à la chair plus grasse. Et que les requins ne sont responsables « que » de 100 attaques par an sur l’homme pour un total de 10 décès là où les méduses tuent 50 personnes sur la même période, les frelons 500, les serpents 100.000, les moustiques 800.000… et l’ignorance : 6 milliards !

il

requin_2

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s