Laissez brûler les p’tits papiers

papierdarménie

« Laissez brûler / les p’tits papiers / Papier de riz / ou d’Arménie / Qu’un soir ils puissent / Papier maïs / vous réchauffer » chantait Gansbourg. Depuis 130 ans le papier d’Arménie se consume pour offrir une bonne odeur à tous les intérieurs. On détache un petit papier du carnet, on le plie en accordéon et on le fait se consumer doucement. Aussi agréable qu’écolo, aussi chic que traditionnel !

Faites passer le benjoin

le-carnet-a-l-uniteAu XIXe siècle, Auguste Ponsot remarque que les Arméniens parfument et désinfectent leur maison en faisant brûler du benjoin. Cette résine issue du styrax, un arbre des forêts du Laos, est appréciée pour ses notes sucrées, vanillées et balsamiques. Il est employé comme fixateur en parfumerie, comme pour Shalimar de Guerlain par exemple.

Auguste Ponsot décide d’importer ce produit en France. Son associé, le pharmacien Henri Rivière découvre alors qu’en faisant dissoudre le benjoin dans de l’alcool à 90e et en y ajoutant un mélange aromatique on obtient une odeur persistante et agréable. Il le place dans un papier buvard qui absorbe le mélange et se consume lentement sans faire de flamme.

Ce Papier d’Arménie enfin au point, présenté dans un petit carnet, est un vrai succès à l’Exposition d’hygiène de 1888 et à l’Exposition Universelle de 1889.

il

Le papier d’Arménie… typiquement parisien !

Pas besoin d’aller au bout du monde, depuis toujours c’est à Montrouge qu’est implanté l’atelier où se fabrique le Papier d’Arménie, dans le respect de la tradition artisanale.

L’atelier importe deux tonnes de résine de benjoin par an. La résine est dissoute dans l’alcool durant deux mois.Puis sont ajoutés les extraits de parfum. Le mélange obtenu vient imprégner un papier spécial de type buvard, une opération entièrement manuelle, réalisée feuille à feuille. Une fois le trempage, séchage et autres opérations terminés, les feuilles sont mises sous presse pendant 1 mois. Et ce n’est qu’au terme d’un parcours de 6 mois qu’elles pourront être perforées, découpées, assemblées et mises sous carnets.

il

il

La Griotte a eu la chance de tester le Coffret Découverte du Papier d’Arménie et depuis ne jure plus que par ça pour embaumer les pièces de son appartement !

coffret-decouverte

il

À découvrir également le coffret en édition limitée réalisé spécialement par Pierre-Louis Mascia, styliste célèbre pour ses foulards et étoles imprimés.

il

coffret-pierre-louis-mascia

Et la bougie , version déco du Papier d’Arménie ?

il

 

il

C’est pas une belle idée cadeau ça ?

À acheter directement sur la boutique en ligne du Papier d’Arménie, en parapharmacies, ou chez Nature et Découvertes par exemple.

il

 

Advertisements
Étiquettes :

3 commentaires to “Laissez brûler les p’tits papiers”

  1. Si c’est une super idée

    J'aime

  2. Une fois de plus, des idées géniales … J’en avais entendu parler mais je ne m’étais jamais intéressée à cette senteur. Maintenant, c’est chose faite. Merci Griotte.

    J'aime

  3. J’en utilise de temps en temps, j’en ai en réserve 🙂 Myrthe, Benjoin, et je sais plus 😉

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s