La french touch est niçoise !!

the-avener-480-tt-width-480-height-300-bgcolor-FFFFFF

Il a chanté ses premières comptines à l’école Terra Amata dans le quartier du port à Nice, puis a fait ses premières gammes de piano classique et jazz au conservatoire, sous le nom que lui ont donné ses parents : Tristan Casara. En 2005, il mixait sous le pseudo de Tyares à l’Iguane Café puis au High Club, la célèbre boite sur la Prom’. Aujourd’hui, à 27 ans, il cartonne avec le titre Fade Out Lines et se présente sous le nom de The Avener.

il

Le bon son du Bonson

c03e214196415578d4840a9d371abbc7Après une dizaine d’années comme DJ à Nice, un petit tour par Paris entre 2010 et 2012, et un voyage, il est revenu à Nice, ou plutôt à Bonson (ça ne s’invente pas !) dans l’arrière-pays niçois, pour « enregistrer tout ce qu’il avait en tête » : mélange de blues, folk, soul, funk et musique électrique. Il en avait ras le bol de la musique électronique qu’il trouvait « trop froide, trop agressive, trop aiguë » et voulait « quelque chose de dansant mais qu’on puisse aussi écouter dans sa chambre« . C’est ainsi qu’est né The Avener, son nouveau pseudo et surtout le premier titre « Fade Out Lines », un remix de la chanson de Phoebe Killdeer & The Short Straws.

il

Fade Out Lines

Sorti sur un petit label (96 Musique), le titre cartonne dès sa mise en ligne. Deux mois après, The Avener signe chez Capitol, un label d’Universal, sur lequel le titre ressort en juillet 2014.

L’Allemagne est le premier pays à craquer : n°1 des ventes. Dans la foulée Fade Out Lines décroche la première place des ventes en Grèce, en Italie, en Suisse et en Autriche et… parce que nul n’est prophète en son pays, « seulement » 3e en France. À la fin de l’année 2014, le clip avait été visionné plus 6.4 millions de fois sur Youtube et téléchargé près de 500.000 fois sur i-Tunes.

il

il

L’album The Wanderings of The Avener sorti le 20 décembre en numérique sur iTunes France, et le 19 janvier en CD et double vinyle) est déjà l’événement de ce début d’année. Au moment où la Griotte écrit ces lignes il est n°1 des albums et des singles.

il

L’album est composé à 80% de reworks. Pas forcément des choses très connues, mais qui me tenaient à cœur, que je gardais secrètement dans un petit dossier depuis des années. Quand on m’a dit que le succès se profilait, je me suis dit qu’il fallait que je produise un peu plus. Je me suis donc dirigé vers un délire à la Moby – mais en plus moderne –, en essayant de sampler et reworker les trucs qui me plaisent. Entre temps j’ai signé avec Universal, une major donc, avec beaucoup d’envie et de stratégie marketing. Mais ils m’ont laissé le libre choix de tout ce que j’ai fait jusqu’à présent. L’album est un panel de ce que j’aime, un voyage à travers les époques et les styles. Ce ne sont pas uniquement des morceaux dansants. Mais même les morceaux dansants ne sont pas obligeants. Il y a quelques jours, une nana m’a dit qu’elle écoutait Fade Out Lines le matin comme un morceau de pop, et le soir avec des amis avant de sortir en club. C’est un peu ça, le fil conducteur de l’album. »

il

The-Avener-The-Wandering-Of-The-Avener

il

il

2014 a été une année très fructueuse, qui m’a enfin permis de vivre ce que je voulais vivre depuis longtemps : voyager, partager, jouer, produire. C’est un bonheur. Aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours voulu faire ça. C’est un rêve d’enfant qui se réalise. » (Les Inrocks)

il

Nice forever

Dans les Inrocks, il avoue retourner souvent à Nice, où il a sa famille et tous ses amis.

J’y ai tous mes repères. Mes petits bars, mes petites rues, mes petits coins de plages… Je suis très content à chaque fois que j’y retourne, et quand j’y suis, j’ai du mal à repartir. (Les Inrocks)

il

Mais pourquoi The Avener ?

« The Avener , c’était l’homme qui s’occupait des chevaux du roi à la cour d’Angleterre. J’ai trouvé ça dans un bouquin qui traînait chez ma mère. Ça a fait tilt tout de suite car mon autre passion, c’est l’équitation. » (Nice Matin)

Alors « Fade Out Lines » un remède de cheval contre la grisaille et le froid de cet hiver ?

il

il

The Avener en live au Grand Journal de Canal+ le 5 février 2015

Cliquez sur l'image pour voir, et montez le son pour écouter le live !!

Cliquez sur l’image pour voir, et montez le son pour écouter le live !!

Advertisements

5 Trackbacks to “La french touch est niçoise !!”

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s