Imaginée par Coco, la villa La Pausa revient chez Chanel

villa-la-pausa

« Imaginée, construite et décorée » en 1928 par Coco Chanel, la villa La Pausa, sur les hauteurs de Roquebrune-Cap-Martin, vient d’être rachetée par la Maison Chanel. La créatrice l’avait vendue en 1954 à Emery Reves, un auteur éditeur américain. Suite au décès de Reves en 2011, Sotheby’s l’avait mise en vente pour 40 millions d’euros.

La Pausa

Achevée en 1930, la Pausa a été construite sur d’anciens terrains appartenant à la famille Grimaldi par un architecte, Robert Streitz, qui s’y cacha d’ailleurs pendant l’occupation allemande. Gabrielle (Coco) Chanel a tout choisi pour sa conception et sa réalisation et il n’est pas étonnant d’y retrouver des éléments d’architecture de l’abbaye d’Aubazine, l’orphelinat en Corrèze où Mademoiselle passa son enfance.

Coco dans la villa La Pausa

Gabrielle Chanel à La Pausa

La Pausa compte sept chambres, un cloître aux arches vitrées (où elle est ici photographiée en 1938) et un jardin planté d’orangers, d’oliviers et d’iris et de jasmin.

Parfum La Pausa

C’est à partir de ces matières premières que le parfumeur Jacques Polge conçut en 2007, ce parfum hommage et toujours disponible dans la collection Les Exclusifs.

il

La Pausa

Les 5 fenêtres qui surmontent l’entrée principale sont un clin d’oeil à son chiffre fétiche.

La Pausa

La Pausa

il

Elle y a reçu ses amants, le duc de Westminster « Bend’or » et Paul Iribe, et ses amis Misia Sert, Igor Stravinsky, Pablo Picasso, Jean Cocteau, Luchino Visconti ou Salvador Dali.

il

La Pausa

Chanel et ses amis à La Pausa

il

 

 

Chanel dans son lit à La Pausa

Chanel dans son lit à La Pausa

il

Chambre de Chanel à La Pausa

il

En 1954, après la mort du duc de Westminster, elle l’a revendue avec tous ses meubles à Emery Reves.

il

Chanel annonce aujourd’hui :  » après une rénovation qui s’attachera à lui redonner son esprit d’origine, La Pausa va reprendre vie pour faire rayonner la culture et les valeurs de Chanel. »

il

La Pausa

il

il

« En 1928 elle s’offrit un terrain planté d’oliviers sur les hauteurs de Roquebrune, avec une vue de toute beauté. Une acquisition royale. Une maison d’été, un lieu de vacances situé dans le voisinage des chefs de file du Tout-Londres et des hôtesses les plus à la page…. Une propriété sur la Côte d’Azur, un home en France, n’étais-ce pas ce qui pouvait le mieux séduire Bend’or ?

À quelques kilomètres de La Pausa, son vieil ami Winston Chruchill, écarté du pouvoir, commençait à écrire l’histoire de sa famille. À Golfe-Juan, chez Maxime Elliot, au cap d’Ail, chez Lord Beaverbrook et chez Lord Rothermere, c’était chez eux qu’habitait Churchill. Et pour que La Pausa devienne objectivement le lieu de rencontre de tous les amis de Bend’or, Gabrielle offrit à la belle Vera et à son mari, une petite maison au fond du jardin : La Colline. Car c’était Vera qui était dans l’intimité de ces célébrités, c’était elle l’amie des Churchill, elle l’amie du prince de Galles bien plus que Gabrielle.

Et Bend’or parut enchanté de cet arrangement. »

L’irrégulière, l’itinéraire de Coco Chanel par Edmonde Charles-Roux, p 449.

 

 

Advertisements

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s