Et si vous vous mettiez au Danois ?

couv-filles-oubliees - copie

Vous avez déjà sans doute goûté et regoûté aux polars venus du froid. Vous avez frissonné sous la plume de Stieg Larsson, Arnaldur Indridason, Henning Mankell (qui vient de mourir) ou Camilla Läckberg. Et si vous vous mettiez au thriller danois ? Élue meilleure romancière du Danemark quatre fois de suite, Sara Blaedel est une star du genre, saluée par Michael Connelly « l’une des meilleures » ou Camilla Läckberg « au sommet de son art : on en redemande ». Dans Les filles oubliées, elle met en scène une histoire effroyable de disparitions, d’hôpitaux psychiatriques et d’enfants « oubliés » par leur famille parce que pas tout à fait comme les autres. Un bon polar qui donne la chair de poule… et pas seulement parce que ça se passe dans les froides contrées danoises.

couv-filles-oublieesL’histoire : Le corps d’une femme est découvert dans une forêt isolée du Danemark. Une cicatrice sur le visage aurait dû rendre son identification facile, mais personne n’a signalé sa disparition. Louise Rick, enquêtrice au Département des Personnes Disparues, lance un appel à témoins. Une femme âgée reconnaît la victime qu’elle a connue enfant. Il s’agit d’une certaine Lisemette, qui fut internée autrefois dans un hôpital psychiatrique. Comme les autres enfants de cette lugubre institution, Lisemette était une « fille oubliée », abandonnée par sa famille. L’enquêtrice fait alors une autre découverte troublante : la victime avait une sœur jumelle. Et toutes les deux sont censées être mortes depuis une trentaine d’années…

il

Elles n’avaient aucun contact avec leur famille ou autre, à l’extérieur. Ça marchait comme ça, à l’époque. On séparait le bon grain de l’ivraie et on cachait l’ivraie. »

il

La Griotte n’avait jamais entendu parler de cette romancière danoise mais se promet d’en relire à l’occasion.

il

 

il

Et vous n’oublierez pas pour rire un peu en ces temps sombres, de commander le nouveau dico chauffe-sourires de la Griotte : Idiotisthmes 2, les mots qui manquent aux gastronomes.

Pour le découvrir cliquez ici ou sur la couverture du livre.

Idiotisthmes 2, les mots qui manquent aux gastronomes

 

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s