Coloriez, coloriez, c’est le fonds qui manque le moins…

A1b29-lck2L

Avant on achetait un coloriage pour que nos chères petites têtes blondes se tiennent bien dans le TGV pour aller chez Mamy en vacances à La Rochelle. Désormais la tendance est au coloriage pour adultes ! C’est le manuel 100 coloriages anti-stress publié par Hachette qui a réellement mis le feu aux poudres en 2012, se vendant à des dizaines de milliers d’exemplaires encore aujourd’hui.  Le dernier en date est niçois, très niçois. C’est celui de Virginie Broquet baptisé sobrement Nice, cahier de coloriages, et il sort le 2 février prochain.

Anti-stress inoffensif ?  madeleine créative de retour en enfance ? goût pour le « do it yourself  » ? Les raisons du succès des coloriages pour adultes depuis deux ans maintenant sont multiples. Ils se déclinent en tous cas sous toutes les formes, sur tous les sujets (chats, mandalas, Paris, Giverny, nature, oiseaux, Saint-Valentin…) et dans tous les formats. La Griotte en a même reçu un gigantesque pour Noël représentant un plan de Barcelone !

L’illustratrice niçoise Virginie Broquet a commis celui de Nice. De la Promenade des Anglais au Vieux Nice, du Paillon aux chars du festival, c’est 64 pages de coloriages, des plus simples aux plus complexes.

1540-1il

il

Virginie Broquet : diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg en 1992, elle obtient « l’Alph Art Avenir » au festival de Bandes Dessinées d’Angoulême en 1993. Elle partage son activité entre la presse, la bande-dessinée, l’illustration, la publicité, la peinture et la mode, notamment avec Isabel Marant et Xuly Bet. En vingt belles années, elle réalise pour l’édition une vingtaine d’ouvrages éclectiques pour les adultes et la jeunesse. Le dernier en date : Recettes d’une grand-mère à sa petite fille, avec Sabine Cassel et Monica Bellucci. Elle a également réalisé les vitrines de Noël du grand magasin Printemps Haussmann à Paris en 2002, signé la conception de 14 chars pour le Carnaval de Nice et travaillé sur le centenaire du Negresco, ainsi que pour la Société des Bains de Mer à Monaco.

91CZ9OyFNmL - copie

91CZ9OyFNmL

il

NB : Le titre de cette chronique est un pastiche de la célèbre phrase de La Fontaine : « Travaillez, prenez de la peine : C’est le fonds qui manque le moins ».

LE LABOUREUR ET SES ENFANTS

Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche laboureur  sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver : vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’août.
Creusez, fouillez, bêchez, ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le Père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le Père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor .

Jean de La Fontaine

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s