La mode à tous prix ?

Primark-au-Polygone-Riviera-Cagnes-sur-Mer.-Blog-Mister-Riviera-2015-2-660x330

Un magasin gigantesque : 4.000 m2 de prêt-à-porter, d’objets de déco et de beauté sur deux niveaux et 65 cabines d’essayage, a ouvert ce matin au centre commercial Polygone riviera de Cagnes-sur-Mer. C’est la première boutique Primark de la Côte d’Azur, la septième en France.

Contraction de Price (Prix) et de Mark (maque), l’enseigne irlandaise créée en 1969 est uniquement présente en Europe et aux Étas-Unis. Spécialisée dans le prête-à-porter très bas pris, elle annonce des tarifs en moyenne moins élevés de 35% par rapport à la concurrence.  Les habits « tendances » vendus par Primark sont fabriqués principalement en Turquie et en Moldavie, et les vêtements « basiques » sont produits en grandes séries en Inde, en Chine, au Vietnam et au Bangladesh.

Mise en cause lors de l’effondrement du Rana Plaza qui a fait plus de 1000 morts près de Dacca au Bangladesh en 2013,  la marque a versé de larges indemnités de plusieurs millions d’euros.

Dhaka_Savar_Building_Collapse

Au moins 1127 morts

Le bâtiment appelé Rana Plaza, qui abritait plusieurs ateliers de confection travaillant pour diverses marques internationales de vêtements, s’est effondré le matin, peu après l’heure de début du travail.

Selon le responsable de la séurité et de la lutte contre les incendies du Bangladesh, Ali Ahmed Khan, les quatre étages supérieurs avaient été construits sans permis. Selon des médias bangladais, la veille de la catastrophe, des inspecteurs avaient découvert des fissures dans l’immeuble et avaient requis son évacuation et sa fermeture. Les commerces et la banque qui occupaient les niveaux inférieurs avaient fermé immédiatement, mais les salariés des ateliers de confection s’étaient vu enjoindre de revenir le lendemain, leur encadrement déclarant que l’immeuble était sûr.

Des étiquettes de vêtement Carrefour (marque Tex), Auchan (marque In Extenso) et Camïeu ont également été retrouvées dans les décombres du Rana Plaza.

Plus de 1000 morts… le prix à payer (pour les pauvres) pour que les riches comme nous puissent s’acheter des vêtements à petits prix… dans de magnifiques centres commerciaux flambant neufs !

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s