L’enfer c’est les autres ?

Room-1200x794

Alors que Room, l’excellent film de Lenny Abrahamson est sur tous les écrans depuis le 9 mars, n’hésitez pas à lire ou à relire le livre de l’Irlandaise Emma Donoghue qui en a été adapté et dont elle a écrit le scénario. Room raconte l’histoire d’une jeune femme violée et séquestrée, qui transforme l’enfer en un miracle de tendresse et d’amour en décidant de faire croire à son fils que leur prison est en fait le monde. Un synopsis qui fait froid dans le dos, inspiré d’un fait divers autrichien de 2008.

il

Nick ta mère…

211080

L’histoire : Joy (Ma) et son fils, Jack, vivent enfermés dans la « Room », le seul « monde réel » que l’enfant ait jamais connu. Ils y partagent un lit, des toilettes, une baignoire, la télévision et une cuisine rudimentaire. Dans cette pièce à la porte verrouillée, avec un velux comme seule fenêtre, Ma assure, autant qu’elle le peut, l’éducation et la sécurité de son fils. Ils sont approvisionnés régulièrement par « Vilain Nick » (Old Nick), qui visite la chambre tandis que Jack dort caché dans une armoire. Alors que Jack vient de fêter ses 5 ans, Ma décide de lui expliquer qu’il existe un monde à l’extérieur de ces murs et comment elle est arrivée dans la pièce…

Le point de départ de ce roman, qui devient rapidement un best-seller, c’est un fait divers qui a secoué l’Autriche en 2008. Emma Donoghue s’en est inspiré pour écrire Room avec une relation fusionnelle entre une mère et son fils, séquestrés par un homme. Mais, au départ, il s’agit de l’histoire d’Elisabeth Fritzl, une Autrichienne de 42 ans, violée et séquestrée par son père Joseph Fritzl.

Le monstre d’Amstetten

C’est par un pur hasard que le monde découvre « Le monstre d’Amstetten » et Elisabeth Fritzl. Lorsque leur fille aînée Kerstin tombe gravement malade. Le père est donc obligé de l’emmener d’urgence à l’hôpital en avril 2008. Lorsque sa mère arrive à l’hôpital, les médecins rencontrent une femme à la mine « cadavérique ». Elisabeth raconte alors toute la vérité : depuis 24 ans elle est séquestrée par son père dans un abri atomique près de la maison familiale. Josef Fritzl, est le père d’Elisabeth, mais aussi celui de leurs sept enfants.

Depuis 24 ans, Josef Fritzl abusait de sa fille, à quelques pas du domicile familial. Son épouse Rosemarie et les voisins n’ont jamais rien soupçonné. 7 enfants sont nés après les viols répétés, seuls 6 ont survécu et 3 enfants ont été adoptés par Josef Fritzl et son épouse. À l’époque, il fait croire à sa femme que ce sont les enfants qu’Elisabeth a abandonnés, car elle aurait rejoint une secte.

Condamné à la prison à vie

C’est le 26 avril 2008 que le calvaire d’Elisabeth et ses enfants s’arrête. Deux jours après, Josef Fritzl avoue tout.

Ce cas est d’une brutalité et d’une horreur incompréhensibles, le plus effroyable et le plus sérieux jamais mis en lumière en Autriche« , explique à l’époque, Günther Platter, le ministre de l’Intérieur.

Le procès s’ouvre en mars 2009, Joseph Fritzl plaide coupable pour viols, séquestration, violences aggravées et inceste. Il est condamné à la prison à vie et l’internement psychiatrique. Quant à Elisabeth et ses enfants, ils bénéficient d’une nouvelle identité. Les médias ignorent où ils se trouvent depuis la fin du procès. Aux dernières nouvelles, les enfants ont pu être scolarisés et Elisabeth a obtenu son permis.

La comédienne Brie Larson, qui interprète Joy dans Room, a reçu l’Oscar de la Meilleure actrice à 26 ans.

il

La Griotte avait fait une chronique savoureuse du livre lors de sa sortie en librairies : cliquez sur Jack in the box.

room-21

Pour lire la chronique de la Griotte à propos du livre Room, cliquez sur l’image.

l

La bande-annonce du film Room

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s