Qui suis-je ?

qui-suis-je

Qui suis-je ? Je suis une ville-monde où il y a des gens de toutes les couleurs qui se parlent avec courtoisie, ne râlent pas quand il pleut ni quand il fait beau, parlent dans une langue décidément incompréhensible pour des Français, vendent des magnifiques parapluies à 500 £, ne disent pas « s’iiiéél vous plé, pourr ma famille » en vous faisant les poches, s’habillent comme des as de pique mais s’en foutent, jouent avec des écureuils dans les parcs, adorent les dessus de lit fleuris et les pantalons trop courts, trouvent facilement des taxis, laissent la place aux femmes enceintes dans le métro, renseignent aimablement les touristes, savent qu’on prononce glossteur pour Gloucester et non pas gloucessetère, adorent mettre leur joli drapeau partout, rencontrent des renards dans les rues sans hurler,

chantent de l’opéra dans un marché couvert, ne resquillent jamais ni dans les queues, ni dans le métro, s’inquiètent de votre moral quand vous dites que vous venez de Nice et vous plaignent sincèrement, ne se trimballent pas en groupe habillés en jogging Adidas en criant nique-ta-mère-la-pute (ou fuck-your-mother-the-bitch comme dirait her majesty si elle était très en colère), roulent en Bentley ou en vélo, conduisent du mauvais côté, osent construire encore et encore, lisent des quotidiens de 200 pages, parlent français à Notting Hill, ont des crêtes fluo sur la tête à Camden Town, ont des toilettes publiques avec des urinoirs réservés aux hommes, et ont aussi des toilettes dans des restaurants où les dames peuvent aller sans consommer et sans se faire houspiller, ont un magasin de trois étages consacré uniquement aux M&M’s, et aussi des serveurs de restaurant aimables et drôles, ont des livres dans le porte-monnaie, traduisent bibliothèque par library et livres par pounds, ont froid la nuit et souvent le jour aussi, ont un gratte-ciel en forme de suppositoire, se mettent en terrasses et dans les parcs sitôt qu’un rayon de soleil pointe son nez, ont les mètres-carrés les plus chers d’Europe, des magasins spécialisés en poignées de portes ultra-chics, des push-chair avec des enfants dedans qui parlent un excellent anglais, des limousines de 27 mètres de long, une boucherie ultra-luxueuse dans un grand magasin tout aussi somptueux qui s’appelle Harrod’s qui donne envie de manger de la cervelle farcie avec une sauce à la menthe, des sacs sublissimes à 4500 £ dans ce même magasin (avis aux admirateurs de la Griotte), des cartes de voeux kitchissimes mais irrésistibles, affichent des Bowie et des Mister Bean partout à côté de leur reine, des cendriers dans les rues et pas un mégot par terre, prennent des taxis ultra-confortables avec chauffeur aimable intégré, ont des quais et des rames de métro étroits comme un jean slim, un mauvais goût certain qu’ils exhibent avec fierté… et qu’on envie, sont les rois du design 50’s, achètent leur vison dans des Charity Shop, des sandwicheries chics baptisées « prêt-à-manger » à tous les coins de rue, ne vous regardent pas de travers quand vous n’achetez rien mais au contraire vous raccompagnent à la porte en disant « you welcome », boivent de la bière de toutes les couleurs et du cidre de poire, ont les plus beaux pubs du monde, ne jurent que par l’organic-healthy-energetic, chantent du gospel dans les églises, organisent des fêtes malaisiennes sur Trafalgar Square, font sonner leur Big Ben comme s’ils enterraient Lady Di toutes les heures, se font prendre en photo devant des soldats habillés en rouge avec des chapeaux en poil d’ours ou de yack….

griotte-londres-symboles

Bref…. la Griotte, « from Nice neither submitted »  a fait une sorte de promenade chez des Anglais et revient de Londres. Il faut dire que la plus belle attraction de Londres c’est la  fillotte de la Griotte qui vit là depuis un an déjà !

 

griotte-anglaise

 

 

Advertisements

3 commentaires to “Qui suis-je ?”

  1. Je suis baba de tant de ferveur Londonienne ! Tu me donnes envie d’y retourner 🙂
    Ils devraient te dédommager de leur faire une telle promotion 😉

    J'aime

  2. Il faut dire aussi que la plus belle attraction de Londres c’est ma Julie, ma fillotte qui vit dans le fog londonien depuis plus d’un an ! ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Ah voilà le secret 🙂 ❤

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s