Mado, l’autre Niçoise

Noëlle Perna, plus connue sous le nom de Mado la Niçoise, vient de sortir un livre en « exclusivité internissationale » : la Gazette de Mado la Niçoise. Un livre à lire « avé l’assent » pour découvrir les mêmes rubriques que celles d’un magazine féminin, à commencer par le « chauve bin’z », son bar, son quartier, le tourisme, la visite du Vieux Nice, les conseils de couple (comment dormir avec un mari qui ronfle), l’écologie, l’horoscope, les recettes de cuisine, les astuces et même un hommage perso à Johnny.

Bon c’est sûr a priori l’humour de Mado c’est pas tout à fait celui de la Griotte… mais c’était difficile pour une Niçoise ni soumise comme la Griotte de ne pas vous parler ce livre et puis, c’est vrai qu’elle se feuillette avec un vrai plaisir cette gazette d’un autre ton / genre / siècle…. et qu’on y découvre quelques bonnes adresses et quelques excellents coups de gueule sur la ville qu’elle aime tant.

« Ne loupez pas La statue de la LIberté sur la Promenade des Anglais à la hauteur de l’Opéra de Nice. C’est la réplique de la statue américaine mais en mode « bonsaï ». »

Et ces observations de la vie niçoise réellement rafraichissantes en ces temps très politiquement corrects où il est de bon ton de se pâmer devant de l’art qui ne donne de l’émotion qu’à grands coups de millions d’euros.

 

« Impossible de louper la sculpture des 9 lignes obliques sur la Promenade des Anglais. Vous la reconnaîtrez ça ressemble à … rien ou plutôt à un tas de barres de fer rouillées. Ne vous moquez pas, c’est une sculpture qui a été offerte par l’artiste à la ville, remarquez… si elle avait pas été offerte, on l’aurait jamais achetée. Elle pèse 66 tonnes et elle fait 30 m de haut et pourtant, c’est une sculpture mobile ! Elle a été déplacée plusieurs fois et du coup elle a coûté un bras aux Niçois, il faut savoir qu’on la déplace pas avec une grue mais avec… nos impôts »

il

il

il

C’est vrai qu’elle est belle notre baie… Elle est tellement belle, qu’on te dirait une mise en scène d’un film qui te porterait du bonheur !
Même ma petite nièce, quand je l’amène à la mer, elle est toujours émerveillée.
– Dis Tata Mado et pourquoi le soleil, chez nous y brille pareil toute l’année ? »
– C’est les anges… ils soufflent sur les nuages, c’est leur travail de faire le ciel dégagé ! »

il

 

 

 

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s