Confidence de pan bagnat : « Homard m’a tuer »

Je vous vois venir avec vos grosses pinces : le homard vous ne le réservez qu’aux tables de fêtes de Noël ! Et pourtant, comme le foie gras en son temps, il se « démocratise » (comme on dit quand on veut dire qu’il est désormais abordable) et se niche même dans nos sandwiches. Venu tout droit de la côte Est des États-Unis, le lobster roll a abordé les rivages de la Méditerranée jusqu’aux rues niçoises depuis peu.

il

D’abord un apéro musical pour se mettre en appétit avec ce tube des années 80 de circonstance : Rock Lobster.

il

il

Pain brioché toasté garni de homard et de mayonnaise, le lobster roll s’est infiltré au milieu des pans bagnats et jambon-beurre de nos déjeuners sur le pouce niçois.

il

il

Jean-Michel, ex-patron de la Rossetisserie, en a pincé le premier pour le homard, en ouvrant en avril dernier George’s roll seafood, dans le Vieux Nice.

Il propose des sandwiches homard (14€) crabe (8,50€), écrevisses, crevettes ou truite fumée dans un pain brioché avec mayo maison, et pour la french touch ils sont agrémentés de concombre, pomme verte, ciboulette et roquette.

40 rue Droite – 04 93 55 35 73. Ouvert tous les jours de 11h à 19h (16h le dimanche).

 

il

Le Lobsta, rue Halévy, créé par Fabien Bonnaud avec Arnaud Cardinali aux cuisines, joue la carte du lobster roll à la française : un pain artisanal brioché, beurré et toasté au beurre normand d’Isigny (AOP) original au beurre citronné, à l’estragon ou « niçois » avec son aïoli maison (17€).

À découvrir aussi : le shrimp roll, le salmon roll (tartare de saumon 13€), le lobster grilled cheese ou la salade Lobsta avec homard, quinoa, avocat et cie.

2 rue Halévy – 04 93 55 95 08

il

Chez Superlobster, en plein centre ville de Nice, au début de la rue de la Liberté, Grégoy di Carlo a ouvert l’été dernier un établissement qui sent bon les saveurs de la East coast. Sur sa carte, les recettes de lobster roll à 17€ avec mayo au paprika ou beurre citronné, ou à 18€ avec guacamole et citron vert ou cheddar fondu herbes aux côtés des mac and cheese, coleslaw ou tots US (boule de pomme de terre râpée au parmesan) et des desserts maison comme le cookie ou la key lime pie.

Et même une version pour les pitchouns : le nuggets de homard. Et il annonce l’ouverture d’un comptoir Superlobster à la gare du Sud pour le début de l’an prochain.

Passage Masséna à Nice – 04 97 08 47 93

 

 

 

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s