Quand Johnny faisait 12 briques de dégâts dans un hôtel cannois

Pierre Billon se lâche. L’auteur, compositeur, parolier et directeur artistique fait actuellement la promotion de son livre sur le rockeur, Johnny, quelque part un aigle, dans lequel il évoque 40 années d’amitié avec le rockeur. Pour France Dimanche, il raconte une virée avec le « Taulier » et Michel Sardou à Cannes. « Un peu éméchés, nous avions décroché les lances à incendie à l’hôtel pour arroser les Anglais qui allaient se baigner. Bilan de l’histoire : un dégât des eaux monumental qui a coûté douze briques à l’époque ! »

Il poursuit : « Sans parler de cette soirée où nous avons défoncé à coups de hache la porte de notre pote compositeur Jacques Revaux parti se coucher avant nous. Bref, rien ne pouvait nous arrêter, on était des enfants terribles. »

D’après l’ami Wikipédia : Pierre Billon est le fils de la chanteuse Patachou, le filleul (laïc) de Georges Brassens et l’oncle du jeune comédien Pierre-Antoine Billon.

Ami d’enfance de Michel Sardou, il assure la première partie du chanteur à l’Olympia, et collabore avec lui, durant les années 1970, en tant que parolier et/ou compositeur sur une trentaine de chansons ; il réalise également les albums Je Vole, Verdun et Victoria. Sa collaboration avec Sardou s’achève au début des années 1980.

Il travaille alors avec Johnny Hallyday, pour lequel en tant que directeur artistique, de 1982 à 1984, il réalise dix albums.

Parallèlement, il produit l’album solo de Joëlle après la dissolution du groupe Il était une fois. Il compose également des génériques de jeux télévisés, notamment celui du Bigdil de Vincent Lagaf et du Millionnaire de Philippe Risoli, et de divertissements (40° à l’ombre, C’est l’été, C’est toujours l’été). Il remixe le générique du Juste Prix en 2009.

Il travaille à de nombreuses reprises avec Éric Bouad (ancien guitariste de Hallyday et membre des Musclés). En 2001, il s’associe avec Jean Mora (un autre compositeur) et crée une entreprise de création et de production musicale, Tatoo Music. Il retrouve Michel Sardou en 2017, pour lequel il compose et réalise avec Jean Mora, l’album Le Choix du fou. Il l’accompagne également dans son ultime tournée 2017-2018, La Dernière danse.

Publicités

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s