5 sur 5 pour l’Eden Roc

Le mythique Hôtel du Cap Eden Roc qui a accueilli les plus grandes stars et têtes couronnées de la planète (Charlie Chaplin, Marc Chagall, Picasso, la duchesse de Windsor, Marlène Dietrich) a été sacré meilleur hôtel en Europe par Ultratravel, magazine anglais spécialisé dans le voyage de luxe est distribué en Europe et au Moyen Orient. Cette distinction est la cinquième du 5* du Cap d’Antibes.

il

En mars il a remporté l’awards du « Meilleur Hôtel en Europe » décerné par le Travellers World Awards.

Début septembre, il a été élu « Meilleur Hôtel en Europe, Turquie et Russie » par le Condé Nast Traveler Readers’ Travel Awards 2018.

En octobre, l’établissement a reçu la distinction de « Meilleur accueil et service d’hôtel en Europe » dans la catégorie des hôtels de moins de 80 chambres, lors de la cérémonie du Prix Villégiature Awards 2018.

Et en novembre, l’Eden-Roc Champagne Lounge a été élu comme « Bar à ne pas manquer » par le British Airways magazine en ligne, « The Club 2018 Reader’s Award ».

 

Les 117 chambres de l’hôtel du Cap-Eden-Roc sont situées sur trois sites différents : le bâtiment principal, nommé l’hôtel du Cap sur la terre originelle du lieu, la Villa Soleil qui a tout gardé de son glamour historique, le pavillon Eden-Roc, surplombant la Méditerrannée, et la discrète et intime résidence Les Deux Fontaines.

La Suite Eden-Roc est la quintessence même du luxe en occupant une place privilégiée au sein du prestigieux pavillon de l’hôtel. Sa vue sur la Méditerranée et les Îles de Lérins est tout simplement à couper le souffle. Parmi les prestations du lieu : deux grandes salles de bains, un immense dressing ainsi qu’un jacuzzi. Pouvant être reliée à une Junior Suite Deluxe, elle offre alors un espace qui a tout d’extraordinaire.

 

L’histoire d’un palace mythique

(extraits de textes et photos tirés du site de Oetker Collection.)

 

Le site de l’Hôtel du Cap-Eden-Roc a toujours été un lieu de beauté et d’inspiration. Séduit par ces désarmants atouts, Auguste de Villemessant, talentueux fondateur du journal Le Figaro, constate l’extraordinaire potentiel du domaine et décide d’y construire une bâtisse… la Villa Soleil, élégant refuge pour écrivains, niché dans un petit coin de paradis.

Pendant de nombreuses années, la Villa Soleil resta cachée… abandonnée et oubliée… jusqu’au jour où un jeune hôtelier visionnaire du Piémont tomba sous son charme. Il fallut alors deux ans à Antoine Sella pour restaurer ce trésor oublié…En janvier 1889, l’Hôtel du Cap ouvre ses portes.

Pendant de nombreuses années, l’Hôtel du Cap-Eden-Roc demeure une destination hivernale. À l’époque, la Côte d’Azur était en effet considérée par la haute société comme un lieu inadapté en été ! Malgré ce scepticisme, Antoine Sella se prépare pour la saison estivale et taille dans la pierre de basalte l’emblématique piscine d’eau de mer de l’hôtel.

Dès le printemps 1933, la piscine et le Pavillon Eden-Roc sont agrandis, le club nautique naît et le salon de thé se transforme en restaurant…

En 1944, le Pavillon Eden-Roc se voit en parti détruit. Alors que l’armée américaine envoie ses forces aériennes sur le Cap d’Antibes pour atteindre les bases allemandes, positionnées au port de la Garoupe ainsi qu’à la mosquée et renforcées par la présence multiples canons, trois bombes tombent dans la propriété. L’ironie de la situation veut que les canons alors braqués vers les troupes américaines fussent en bois. Peu de temps après la capitulation des forces de l’Axe, le Général Eisenhower y effectua une visite spéciale en guise de reconnaissance et d’appréciation. Les troupes alliées y séjournèrent pendant près de trois ans et restituèrent à l’hôtel sa gloire d’antan.

1954 Antoine Stella et son équipe

Durant l’été 1964, Maja et Rudolph Oetker naviguent en voilier au large du Cap d’Antibes. Distinguant au loin une somptueuse demeure, l’Hôtel du Cap-Eden-Roc, ces derniers tombent sous son charme et décident de l’acquérir. Mais bien trop coûteux à cette époque, cinq années devront s’écouler avant que la splendide bâtisse ne vienne enrichir le patrimoine de la famille Oetker. André Sella souhaitait en effet le vendre à une personne qui préserverait la tradition familiale et l’esprit de l’hôtel… faisant ainsi promettre à M. Oetker de ne pas se séparer du personnel avant leur retraite.

 

En 1964, Maja et Rudolph Oetker, comme de nombreux autres avant eux, tombèrent sous le charme de l’Hôtel du Cap-Eden-Roc. Mais le couple Oetker eut une réaction pour le moins différente… et acheta l’emblématique propriété ! L’opération prit cinq longues années, mais elle marqua l’aube d’une nouvelle ère pour l’hôtel.

  1. Le bar du Pavillon Eden-Roc est rénové par Roberto Menghio. Il a voulu donner la sensation d’être sur un bateau qui est tout à fait l’esprit du Pavillon Eden-Roc aujourd’hui. C’est également à cette époque que sera mis en place un buffet au restaurant gastronomique.

En 2007, l’Hôtel du Cap-Eden-Roc lança un vaste programme de restauration définit sur sept années. Se poursuivant jusqu’en 2013, ce projet modernise des espaces clés de la propriété, tout en préservant son riche héritage. Supervisée par Mme Maja Oetker et l’architecte Luc Svetchine, cette restauration représentant plusieurs millions d’euros dévoile d’époustouflantes nouveautés, comme la rénovation du Grill Eden-Roc.

Mai 2009 : L’amfAR (Fondation américaine pour la recherche contre le sida) est l’une des organisations les plus importantes au monde dédiée au soutien de la recherche contre le virus du sida. Chaque année, l’amfAR collecte des millions de dollars au travers de ventes aux enchères auxquelles participent des célébrités internationales, en particulier du monde du spectacle. L’Hôtel du Cap-Eden-Roc accueille ce prestigieux évènement chaque année depuis 2009. J

2013 Concluant un projet de rénovation réparti sur sept années, le Pavillon Eden-Roc dévoile désormais 32 suites entièrement rénovées. Au cours de l’année 2013, un nouvel espace à par ailleurs été dévoilé… le prestigieux Eden-Roc Champagne Lounge situé au sommet du Pavillon Eden-Roc.

Le 22 Juillet 2016, l’Hôtel du Cap-Eden-Roc, établissement mythique, obtient la prestigieuse « distinction Palace ». Une fierté pour cet établissement 5 étoiles, joyau Oetker Collection, qui est reconnu pour ses caractéristiques et qualités exceptionnelles. Philippe Perd, Directeur Général de l’établissement, se dit être très fier de recevoir cette récompense, et salue la fidélité et les efforts de ses équipes, « des hommes et des femmes au savoir-faire unique, entièrement dévoués à la clientèle, qui par leur constance et leur écoute contribuent à faire de leurs séjours des moments inoubliables ».

 

Publicités
Étiquettes :

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s