Archive for ‘Carte blanche’

18/11/2017

Le Makassar met les petits plats dans les grands

Tous les Niçois connaissent le Makassar pour ses fameux brunchs du week-end. Difficile d’y trouver place sans réserver ! Mais désormais on peut profiter de la gentillesse de Jessica et du talent du chef Alexis avec des tapas gastronomiques midi et soir. La Griotte a goûté, regoûté et largement approuvé !

read more »

Publicités
Étiquettes : , , ,
18/01/2017

L’enfer c’est les autres ?

europe-griotte

Le paradis c’est l’endroit où la police est britannique, les cuisiniers sont français, les mécaniciens sont allemands, les amants sont italiens et où tout est organisé par les Suisses. L’enfer c’est l’endroit où la police est allemande, les cuisiniers sont anglais, les mécaniciens sont français, les amants sont suisses et où tout est organisé par les Italiens.

read more »

14/01/2017

Le contraire de jeune et jolie n’est pas vieille et moche…

capture-decran-2017-01-14-a-12-22-58

« Le contraire de jeune et jolie n’est pas vieille et moche, ça peut être épanouie et belle, mature et conquérante, éclatante et expérimentée. » selon François Morel.

read more »

12/01/2017

Confidences d’une milliardaire… un blog incroyable !

capture-decran-2017-01-12-a-10-35-05

Un nouveau blog/journal intime vient de sortir et la Griotte vous le recommande particulièrement. Dans Journal d’une milliardaire, Millie Hardaire la bien nommée se livre sans détours, et nous fait partager semaine après semaine son quotidien de milliardaire. En lisant son agenda / journal intime hebdomadaire vous partagerez ses soucis (combien de zéros à un milliard ?), ses angoisses existentielles (Dior ou Chanel ? yacht ou hélico ?), son emploi du temps surchargé (Festival de Cannes ou Grand Prix de Monaco ?), sa famille délicieusement déjantée et ses amis milliardaires (Bill, Armancio, Warren, Liliane), ses bons plans (hamburger au foie gras, shampoing à l’ambre, oeufs de Fabergé pour Pâques…) et même ses réflexions spirituelles (Saint-Barth ou Saint-Moritz ? Dalaï Lama ou Serge Lama ?).

read more »

26/07/2016

Les 84 anges de la Prom’

memorial-en-hommage-aux-victimes-de-l-attentat-sur-la_1068790

Christophe Soccal est réceptionniste à l’hôtel West End, sur la Promenade des Anglais à Nice. Le soir de l’attentat, il est arrivé quelques minutes après le passage du camion pour prendre son poste et a assisté au désastre. Aujourd’hui il propose à Christian Estrosi de rendre hommage aux 84 victimes en apposant des étoiles ou des anges sur le trottoir de la Prom’ et a lancé une pétition. Une belle idée que la Griotte relaye avec plaisir, pour que jamais on n’oublie mais qu’on puisse quand même profiter de la vie sur la plus belle Promenade du monde.

read more »

25/07/2016

Nicolas Bedos « fidèle à Nice dans la gaîté comme dans les larmes »

CINEMA-BEDOS-AMOUR-ET-TURBULENCES

Sa première pièce, Sortie de Scène, Nicolas Bedos l’a écrite à 22 ans. La première a eu lieu à au Théâtre National de Nice, aux côtés de son père Guy Bedos en 2004. À Nice il a vécu ses premières angoisses, ses premiers levers de rideaux et surtout, les premiers applaudissements d’un public très vite conquis. Après l’attentat du 14 juillet, c’est avec beaucoup d’émotion qu’il évoque sur Facebook la ville qui lui a ouvert les portes de la gloire il y a 12 ans, et dans laquelle il aime à revenir très souvent.

read more »

15/07/2016

La nuit était si belle

feu_artifice_nice-050815

La nuit était si belle
Et la mer pavoisait.
Au ciel des étincelles
Dessinaient des bouquets.

read more »

15/11/2015

La France incarne ce que les fanatiques détestent

blog-702-17-novembre-2010-mes-enfants-m-ont-gatee-241110014719-7981949999

 « La France incarne tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : profiter de la vie sur terre par une multitude de petites voies. Une tasse parfumée de café avec un croissant au beurre le matin, de belles femmes en robes courtes souriant librement dans la rue, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin partagée avec des amis, un peu de parfum, des enfants qui jouent dans le jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en un quelconque Dieu,

read more »

14/11/2015

La peur ou la vie

10906309_10152650675723775_5887811690902736319_n

Vous vouliez nous faire peur, avec vos meurtres. Vous vouliez nous terrifier, avec votre mépris de la vie Eh bien, c’est réussi. Disons qu’à mon humble niveau, c’est réussi. Je ne suis pas un héros aux nerfs d’acier, donc j’ai peur, et je suis terrifié. Mais si vous espériez que je change, que nous changions qui nous sommes, ce que nous sommes et notre façon d’être, à cause de ça, c’est raté. Au nom des dizaines de morts et de blessés que votre monstrueuse connerie a décidé de sacrifier à votre minable cause sacrée, je vous le dis tout net, ma peur, ma terreur ne sont que le carburant du profond mépris dans lequel je vous tiens et je vous garde.

read more »

27/10/2015

La mer est prête à partager ses armes

pt2335

La Griotte, bien informée par des indics pertinents, a découvert un écrivain-poète niçois extraordinaire : Michel Séonnet. Elle vous livre sans vergogne l’un de ses poèmes : Recommencer (avec) la mer. Découvrez tous les autres sur son site : Petits points cardinaux. Et laissez-vous emporter par la magie des mots !

read more »

Étiquettes :
03/03/2014

C’est pas fini….

visuel-Miossec-12-12-RVB-120114-1024x1024

… on vient à peine de commencer. C’est le titre d’un single extrait du prochain album de Christophe Miossec : Ici-bas, Ici-même, écrit et composé par le Brestois lui-même, arrangé par le brillant Albin de la Simone et qui sortira le 14 avril prochain. La Griotte est d’ores et déjà fan de ce nouvel opus de Miossec et vous offre en avant-première un extrait de l’album. C’est pas fini… « On aurait peut-être dû prendre le temps de souffler, de profiter de la vue ». Montez le son.

read more »

24/01/2014

Une petite merveille…

Capture d’écran 2014-01-23 à 22.39.57

…que la Griotte avait honteusement laissé passer… et qu’elle vient de découvrir ! Ton héritage, une magnifique chanson de Benjamin Biolay :  » Si tu aimes les soirs de pluie / Mon enfant, mon enfant / Les ruelles de l’Italie / Et les pas des passants / L’éternelle litanie / Des feuilles mortes dans le vent / Qui poussent un dernier cri / Crie, mon enfant

read more »

Étiquettes : ,
05/01/2014

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir

La Griotte SantonJe vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer, et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence,
aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite surtout d’être vous.
Jacques Brel en 1968

19/12/2013

La fête au Stadium Rivierix

cache_7227670« Chacun connaît l’histoire des deux amis Gaulois, dont l’un, peut-être un peu gros, avait une force phénoménale : lui racontait que lorsqu’il était petit, il était tombé dans une marmite de potion magique. Aussi, les deux amis, seuls, pouvaient affronter des armées de Romains ! Il paraît que chez nous, à Nikaia, il existait aussi une recette de cette potion et que les premiers qui goutèrent de cette boisson furent des joueurs de courge ronde, que l’on joue avec les pieds, le « piedcourge ». C’était le temps où tous admiraient les joueurs du prince Quatarix, des hommes comme Zatanix qui pensaient être les plus forts.

read more »

02/12/2013

Si tu veux changer le monde…

Griotte AQUARELLES-90« Si tu veux changer le monde… aime une femme… aime la vraiment. Trouve une femme qui parle à ton âme, pas à ta raison. Jette ta check-list, mets ton oreille sur son coeur et écoute. Entends ses noms, ses prières, les chansons de chaque être vivant – les ailés, ceux à fourrure et à écailles, les souterrains et les marins, les êtres verts et fleuris, tous ceux qui ne sont pas encore nés et ceux qui sont en train de mourir… Entends leur mélancolie louer Celle qui leur a donné la vie. Si tu n’as pas encore entendu ton propre nom, c’est que tu n’as pas écouté assez longtemps. Si tes yeux ne sont pas remplis de larmes, si tu ne t’inclines pas à ses pieds, c’est que tu n’as pas assez souffert à l’idée de l’avoir presque perdue.

read more »

19/04/2013

Je préfère manger à la… poutine

Griotte poutineConnaissez-vous la poutine ? Il ne s’agit pas de la fiancée de Vladimir-le-terrible. Ni de la poutine québecoise, ces frites au cheddar recouvertes de sauce barbecue. Ni même de l’italienne qui remplace la sauce barbecue par de la bolognaise. Beaucoup trop exotiques ces poutines-là et pas vraiment délicates. La Griotte voudrait vous faire saliver avec la poutine niçoise, la vraie, la pure : l’alevin de sardine. On la prépare en beignets, en omelettes, en soupe ou en salade suivant la saison et la taille de la bestiole. Et Alex Benvenuto a bien voulu partager avec nous ses meilleures recettes, avant de les publier dans le prochain numéro du Sourgentin. À vos poutines donc!

read more »

04/04/2013

Les billets de l’Ortie (2)

ortie-1Vous avez goûté avec délices aux premiers billets de L’Ortie en mars dernier. La Griotte vous en offre une nouvelle rasade. Des mini-poèmes concoctés par une Niçoise qui se fait appeler l’Ortie et qui profite de l’audience de la Griotte pour publier ses créations exclusives dans cette rubrique « Carte blanche » créée spécialement pour accueillir les écrits des autres.

read more »

Étiquettes : ,
22/03/2013

Daniel Darc : de l’autre côté de l’enfer, l’éternité et la grâce

Daniel Darc

Un magnifique texte hommage à Daniel Darc, disparu il y a peu, offert pour les lecteurs de la Griotte, par un Mister Ming touché au plus profond : Les histoires avec toi Daniel, c’est souvent des histoires de premières fois. La première fois… Putain, la première fois que j’ai pleuré, à gros bouillons, comme un con, c’est quand j’ai appris ta mort. J’étais resté impassible depuis longtemps, j’avais pris l’habitude de garder quoi qu’il arrive ce masque de cuir cousu de détachement. La première fois que j’ai pleuré c’est donc à la nouvelle de ta mort, Daniel Darc, et je te dois bien quelques explications, maintenant que je suis bien sûr de ne plus te rencontrer.

read more »

17/03/2013

La soupe d’orties, qui s’y frotte s’en pique !

Griotte à la soupe d'ortieDifficile d’imaginer un potager sans quelques orties dans un coin frais et humide. Cette soupe, classique au siècle dernier mérite d’être redécouverte sous la tonnelle au début de l’été. Le piquant des orties devient douceur et velouté par le miracle de la cuisson. Munissez-vous de gants et d’un petit ciseau pour couper les pointes des plantes d’orties en évitant ainsi les petites poches urticantes qui se trouvent au dos des feuilles.

read more »

17/03/2013

Griotte ne rougis pas…

Griotte AQUARELLES-3 - copie
Griotte ne rougis pas
Si je succombe à tes appas.
Tu me bouscules, tu me cognes,
Tu m’emportes sans vergogne
Vers des ailleurs de nulle part.
Noyée dans tes grands yeux miroir,
Une écume de vague captive
Tes éclats de perle vive.
16/03/2013

Les billets de l’Ortie

OrtieUne poétesse niçoise se mit en tête (et en rimes) un joli matin, d’offrir quelques-unes de ses créations aux lecteurs de la Griotte. Elle se fit appeler pour l’occasion L’ortie car, dit-elle, « c’est une plante qui abonde dans le Midi, qui peut être savoureuse, mais aussi très irritante ». Voici donc des petits moments de poésie pure et originale à savourer un à un sans tarder.

read more »

10/03/2013

La fête à la Griotte

Griotte AQUARELLES-91 - copieNe croyez pas que la Griotte
Ne jongle bien qu’avec les mots,
En sa cuisine, elle complote
Aussi de délicieux fricots.

Pour célébrer son an à Nice
Des griottins en assemblée
Ont pu goûter à ses délices
Hachés, mixés, sucrés, salés.

read more »