Posts tagged ‘Cocteau’

02/01/2015

La galette du roi Cocteau par Lenôtre

Coffret Fäves_Lenìtre fàte Cocteau

Pour conclure l’année de commémoration du cinquantenaire de la mort de Jean Cocteau et rendre hommage à sa passion pour la Côte d’Azur, Guy Krenzer chef de la création pâtissière chez Lenôtre a imaginé une galette des rois « culte du soleil » et concentrée en saveurs du sud, et une collection de 7 fèves Cocteau exclusives !

read more »

20/11/2013

Sur les pas du « Prince Frivole » : Cocteau et la Côte d’Azur

Musee-Cocteau-Menton-collection-wunderman_largeIl y en a encore qui peut-être ne le sauraient pas, la Griotte voue une admiration sans bornes à Jean Cocteau le génial artiste : romancier, dramaturge, poète, cinéaste, peintre, dessinateur, lithographe, céramiste et tapissier de son état. Alors qu’on célèbre les 50 ans de sa mort, Culture & Cinéma s’associe avec l’Oiseau-Lyre pour créer une excursion culturelle à ne pas manquer le 7 décembre prochain : Jean Cocteau et la Côte d’Azur. Parce qu’il est très difficile de se promener sur la Côte sans y voir l’empreinte indélébile du génie de Cocteau.

read more »

10/10/2013

Piaf et Cocteau, hymne à la mort

Adieu je pars

« Je n’ai jamais connu d’être moins économe de son âme. Elle ne la dépensait pas, elle la prodiguait, elle en jetait l’or par les fenêtres » a dit Jean Cocteau lorsqu’il a appris la mort de son amie Edith Piaf, quelques heures avant de pousser lui-même son dernier soupir. Il y a 50 ans aujourd’hui disparaissaient en effet  « la môme de Paris » et le « funambule de tous les arts ». Cette étrange journée de deuil national qui bouleversa la France entière est l’aboutissement d’une longue amitié entre la reine de la chanson française et le sublime artiste-poète, tissée depuis plus de vingt ans et réunie dans la mort. Deux êtres hors du commun qui n’avaient rien en commun, du moins pour le commun des mortels…

read more »

18/04/2013

Les premiers estivants sur la Côte : de Gerald à Gatsby le Magnifique

Sara et Gerald Murphy La Garoupe 1926En ce début juillet 1923, un couple de riches Américains de la Côte Est, les Murphy, a décidé de façon totalement incongrue de passer l’été en famille sur la Côte d’Azur, et de profiter du chaud soleil de la Méditerranée. Personne n’a jamais pensé à le faire avant eux, les plages sont désertes en été et personne n’aurait l’idée non plus de profiter de la chaleur de la Côte pour se baigner dans la mer. Dès la fin du printemps, après le Carnaval de Nice, toute la bonne société de la Riviera émigre comme tous les ans vers les fraiches plages de la Manche. Pourtant, avec beaucoup d’audace, Gerald et Sara Murphy ont persuadé le propriétaire de l’Hôtel du Cap à Antibes, de rester ouvert pendant l’été pour la première fois.

Le début d’une destinée incroyable racontée par la Griotte, avec en toile de fond des fêtes somptueuses de stars comme Picasso, Ernest Hemingway ou Francis Scott Fitzgerald, alors que le festival de Cannes 2013 s’apprête à ouvrir ses portes sur le film Gatsby le Magnifique, du même Fitzgerald.

read more »

27/11/2012

Benvenuto chez les Nissarts / Bienvenue chez les Niçois

QUand

Quand un érudit niçois, clarinettiste barbichu et jazzy, écrivain fou d’Apollinaire, universitaire, ex-banquier dans une autre vie, se pique d’orchestrer une Balade à Nice et dans les Alpes-Maritimes sur les pas des écrivains, la Griotte niçoise ni soumise est forcément curieuse…

read more »

22/08/2012

La Reine de Paris sur la Côte d’Azur

Félix Vallotton, Misia à sa coiffeuse, 1898.

Misia par ci, Misia par là. La Griotte n’avait jamais entendu parler de Misia Sert avant un âge qu’on pourrait qualifier de canonique tant il était avancé. Et puis, travaillant sur Coco Chanel, elle a commencé à la rencontrer à tous les coins de rue. Misia et Coco font les folles à Paris, Misia remonte le moral de Coco à Venise, Misia présente Diaghilev à Coco etc. Ensuite, alors que la Griotte se délecte de Bohèmes, le passionnant livre de Dan Franck, voilà que Misia réapparait aux côtés de Bonnard, de Picasso, de Stravinsky et de Toulouse-Lautrec. Et elle refait un coucou à la Griotte lors d’une visite au musée Cocteau de Menton il y a quelques mois. Le divin artiste plaçait en effet son amie parmi les femmes « qui apportent dans le temps un esprit de saccage ».

Celle qu’on appelait la Reine de Paris est en effet la reine de ce qu’on n’appelait pas encore la « jet set » ou les « people » du début du XXe siècle. Une sorte de Régine, tendance Paris Hilton mâtinée d’Emmanuel de Brantes, de Frédéric Beigbeder et de Tom Ford ! La culture, la beauté et le talent en plus.

read more »

18/08/2012

Razzia de paparazzis azuréens

On connait les paparazzis qui fouillent les poubelles et raclent les bidets de stars façon Jean-Claude Elfassi, zoomant sur les rondeurs de Britney ou les seins nus de Rihanna sur son yacht, et régulièrement mis à l’honneur par TF1 ou Morandini. Il en est d’autres qui ont su inspirer le respect et la confiance de ceux qu’ils photographiaient dans leur vie quotidienne. C’est le cas de Daniel Angeli et de Félicien Tordo, tous deux aujourd’hui gracieusement exposés en ce moment sur la Côte d’Azur, à Saint-Tropez et à Menton. La Griotte vous propose une plongée au coeur de ce drôle de métier. Et d’ailleurs, savez-vous d’où vient le terme paparazzi ?

read more »

03/08/2012

Le style Cocteau

« On croit que le style est une façon compliquée de dire des choses simples, alors que c’est une façon simple de dire des choses compliquées. »

read more »

Étiquettes : ,
11/06/2012

Quand on aime on ne compte pas …

Noces de diamants ? Le week-end dernier, l’homme qui valait 5 milliards, Larry Robbins, financier new-yorkais, a épousé en toute discrétion (humilité ? sobriété ?) sa dulcinée, ancienne danseuse, Sarahmay Wesemael, à Saint-Jean Cap Ferrat. Ils ont fait venir leurs invités américains en affrétant un Boeing 767 (what else ?), ont loué 42 des plus belles voitures de collection (Austin Healey, Mercedes SL Pagode, Jaguar type E), et bien sûr privatisé le Grand Hôtel du Cap-Ferrat pendant quatre jours. La Griotte avait perdu son carton d’invitation et avait décidé de profiter à fond du Festival du livre de Nice. Elle n’a donc pas pu se rendre à ce mariage, mais compte bien se rattraper à la fin du mois pour celui de sa cousine à Menton ! Si vous avez prévu vous aussi de dépenser quelques millions pour votre mariage, voici quelques idées dénichées par votre Griotte préférée :

read more »

20/05/2012

Maurice Robinet, ascenseur pour les chauffe-eau ?

Un souverain poncif décrète qu’en amour les extrêmes s’attirent – même si, selon Homère, ceux qui se ressemblent s’assemblent… allez comprendre ! L’union, dans les années 50, de Maurice Ronet, prince des désenchantés, et de Maria Pacôme, parangon de la joie de vivre, ne laisse pas d’étonner une Griotte toujours déconcertée par l’insondable mystère de la passion.

 Maurice, né Robinet, renaît Ronet pour le théâtre et le cinéma.

read more »

19/05/2012

« Bien que la belle-mère n’approuve pas ces agapes… »

Si la Griotte devait se marier, elle choisirait sans aucun doute la Mairie de Menton. Non pas pour recevoir la bénédiction édilique du sémillant maire, Jean-Claud Guibal, mais pour y vivre une véritable nuit de noces artistique avec Cocteau en découvrant sa magnifique Salle des Mariages ! C’est d’ailleurs le maire de Menton de l’époque, Francis Palmero, qui en fit la demande à l’artiste en 1957.

read more »

19/05/2012

Un cocktail, des Cocteau …

Affiche musée Cocteau à Menton

Comme on le sait, un cocktail est à la fois une réception mondaine et une boisson, souvent capiteuse, issue du savant mélange de divers alcools, jus de fruit ou sirops. La Griotte, qui comme son idole, Oscar Wilde, ne sait résister à la tentation qu’en y cédant, ne dit jamais non à une petite caïpirinha dégustée à une terrasse baignée de soleil, face à la mer ; caïpirinha dégustée avec modération, bien sûr, car dès la deuxième gorgée, la Pomponette Griotte est pompette ! Foin de digressions alcoolisées, ce n’est pas de cocktails mondains que la Griotte voudrait vous parler mais du mondain Cocteau.

read more »