Posts tagged ‘jazz’

05/11/2018

Jazz, le plus beau livre d’artiste du XXe siècle

Jazz de Henri Matisse est probablement le plus beau livre d’artiste publié au cours du XXe siècle. Les éditions de la Martinière ont réédité en 2013 cette oeuvre fabuleuse sous forme d’un coffret magnifique. À l’occasion du Festival de jazz de la Gaude (Alpes-Maritimes) qui commence le 8 novembre prochain, la Griotte revient sur ce chef-d’oeuvre réalisé à Nice.

read more »

08/06/2013

Allez hop, à la cave !

Griotte AQUARELLES-120

Cave canem (attention au chien) pouvait-on lire sur les portails des villas romaines il y a quelques siècles. À Nice, ce serait plutôt cave jazzmen !  À la cave Romagnan, tous les jours sauf celui réservé à Dieu (« qui vit que cela était bon »), on s’y retrouve pour feuilleter la bibliothèque, boire un coup, admirer quelques expos d’artistes locaux et refaire le monde. Et surtout, chez Manu on y déguste avec délices les Apéros Jazz tous les samedis soirs de 19h à 21h puisque les meilleurs groupes de jazz de la Côte d’Azur s’y produisent. Ça tombe bien on est samedi. Ce soir la poésie et le jazz s’y donnent rendez-vous avec les deux idoles niçoises de la Griotte : Michel Seyrat à la lecture et Alex Benvenuto avec la compagnie So What à la clarinette basse !

read more »

23/03/2013

Bronx niçois ?

Griotte AQUARELLES-67Il est un coin de rue en plein centre de Nice, au carrefour de la rue de Suisse et de la rue d’Angleterre, qui fait trembler les Niçois ! Les chauffeurs de taxi et les patrons de bar préviennent leurs clients qu’on s’y trouve « en pleine Arabie Saoudite » (et pourquoi pas Dubaï ? ou le Qatar ?), les policiers municipaux (qui désertent prudemment l’endroit le soir et le week-end) parlent de « coupe-gorge« , et d’autres imbéciles y font régulièrement des manifs identitaires. La Griotte, qui habite à deux pas, s’y aventure pourtant presque tous les jours et jamais ne se fait agresser par les grappes de messieurs bien pacifiques qui s’y agglutinent tranquillement pour boire du café (ô sacrilège) sur les trottoirs et discuter, voire rejoindre leur salle de prière. Le Bronx niçois a des allures de Wisteria Lane pour une Griotte ex-parisienne. Et puis, dans la même rue, à quelques pas de là, se trouve La Cave Romagnan, haut lieu du jazz niçois, qui lui aussi encourage les regroupements cosmopolites bon teint sur son trottoir, notamment le samedi soir pour ses apéros-jazz.

read more »