Posts tagged ‘Promenade des Anglais’

17/12/2016

La Promenade des Anglais en fête et en beauté… enfin !

capture-decran-2016-12-17-a-08-34-16

Pour la première fois, l’opération #NicePromLights habille sept grands hôtels de la baie des Anges. D’un bout à l’autre de la Promenade des Anglais, le Méridien, l’hôtel Westminster, le Palais de la Méditerranée, l’hôtel West End, le Negresco, le Royal et le Radisson Blu sont ainsi éclairés et mis en images avec des « tableaux » animés, imaginés par le luminographe Gaspare Di Caro. Cet artiste plasticien franco-italien, natif d’Antibes, avait déjà mis le Corcovado de Rio de Janeiro aux couleurs de la Prom’ après le drame du 14 juillet.

read more »

03/12/2014

Alerte enlèvement

Capture d’écran 2014-12-03 à 16.09.59

La chaise bleue monumentale habillée de bleu de pied en cap a disparu de la Prom’ où elle était installée depuis son inauguration en octobre dernier. Les galets, gabelous, gabians et gars bien de la Promenade des Anglais n’en croient pas leurs yeux. Le socle est là. Entouré par un grillage. Mais…. il n’y a plus rien dessus. La Griotte qui a failli en tomber de sa chaise, se perd en conjectures et ouvre le dossier (de chaise) de cette énigme, sautant à pieds joints sur tous les indices-calembours possibles évidemment !

read more »

11/10/2014

Chères chaises de la Prom’

chaisefinal

Sur la Prom’ il y avait déjà  les baguettes géantes de Bernar Venet, la minuscule statue de la liberté d’Auguste Bartholdi… il y aura aussi la gigantesque chaise bleue de 3 mètres de haut de la décoratrice d’intérieur niçoise Sab. « L’oeuvre » a été dévoilée samedi dernier. Une kitscherie de plus sur la Promenade des Anglais qui voudrait être reconnue au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco ? sans doute ! On frémit d’avance sur le futur David de Michel-Ange de 6 mètres annoncé lui aussi sur la Promenade de Nice, celle du Paillon, juste en face du TNN début 2015. Et pourtant cette chaise mythique a une sacrée histoire que la Griotte s’empresse de vous raconter bien sûr…

read more »

03/09/2013

Francopho…Nice : J-4

FRANCOPHONIE NICE-Coul

Samedi prochain, Nice recevra François Hollande avec sept autres chefs d’états pour ouvrir les VIIe Jeux de la Francophonie. Près de 3.000 athlètes et artistes, de 18 à 35 ans et originaires de 56 pays participeront à ce rendez-vous sportif et culturel organisé tous les quatre ans. Marie-José Pérec, David Douillet et Hicham El Guerrouj ont fait leurs premiers exploits dans ces Jeux. Qui va sortir de cette édition 2013 ? Rendez-vous samedi pour la cérémonie d’ouverture et jusqu’au 15 septembre pour les épreuves.

read more »

29/01/2013

Negresco, what else ?

Griotte AQUARELLES-Negresco

Nice

Nice sans le Negresco, c’est une nuit sans lune, le tenon sans la mortaise, un baiser sans moustache, Jacob sans Delafon… Bref, c’est impensable ! L’hôtel de luxe, joyau de la Belle Époque, est le phare de la promenade des Anglais depuis 100 ans.

read more »

31/05/2012

Grrr ! La Grrriotte et le mariage en bleu marrrine

La Griotte invitée à un prochain mariage niçois ? Pas sûr.

Si vous voulez faire la différence entre l’enterrement en grandes pompes de Mamie, membre-du-Lion’s-Club-et-paroissienne-exemplaire et le mariage de votre petite Marguerite-qu’on-avait-peur-qu’elle-trouve-jamais-Church-à-pompons-à-son-pied, y’a pas, faut des pétales de roses, des voitures qui klaxonnent, des musiques qui swinguent et… des cris de joie. A partir du 2 juin c’est pourtant interdit à Nice !
Un arrêté municipal prévoit de réprimer les mariages qui seraient célébrés de façon trop bruyante, trop voyante, voire trop exotique, et les drapeaux « notamment étrangers ».

Donc, pour vous marier à Nice vous remisez en grand la limousine de 12 m de long prêtée par Oncle Fétide (trop bruyante) et le yacht offert par Oncle Vladimir (trop voyant) ; vous laissez dans votre tiroir le bibi fuschia de Mado la Niçoise (trop voyant) ; vous oubliez la banane gominée et noir corbeau de notre cher Dick Rivers (trop exotique) ;

read more »

27/05/2012

Fauve qui peut !

Van Dongen peint la Croisette

Dans les Années Folles, Kees Van Dongen, « en chandail et en barbe », faisait son apparition sur la Croisette, une énorme canne à la main. Il installait son chevalet et se mettait à peindre les jolies femmes qui passaient. À Nice, Matisse, peignait quatre ou cinq fois par jour la Promenade des Anglais et ses palmiers, devant sa fenêtre grande ouverte de la place Félix-Ziem.

Ce qui fait dire à Michel Georges-Michel*, peintre et journaliste à la langue bien acérée :

read more »