La Jetée-Promenade, un rêve englouti

raoul-dufy-nice-casino

À Nice, à la fin du XIXe siècle et jusqu’en 1944, un fabuleux lieu de spectacles et de fêtes qu’on appelait la Jetée-Promenade, était installé dans la baie des Anges à quelques encablures de la Promenade des Anglais. Un extraordinaire palais mauresque monté sur pilotis qui recevait le gratin du monde entier pour des fêtes sans fin et des jeux de casino où des sommes faramineuses étaient misées. Il ne reste rien de ce monument aujourd’hui… sauf une bonne dose de nostalgie pour tous ceux qui découvrent son existence, surtout au regard de l’affreux casino Ruhl qui lui a succédé. La Griotte n’y échappe pas et s’avoue fascinée par la destinée de ce lieu qui semble sorti d’un conte des Mille et une nuits. Entrez dans l’histoire des plaisirs de la Belle Époque !

il

La Griotte 1900La course aux casinos sur la Riviera

En ce milieu du XIXe siècle, les riches hivernants qui viennent se refaire une santé à Nice sont en fait de moins en moins malades et ont besoin de plus en plus de distractions. Pour les joueurs le cercle Masséna ouvre en 1861 et les femmes y sont même admises, mais la ville joue de vitesse avec Monaco pour la construction de son casino.

En 1866, le premier casino de Nice est enfin inauguré sur la Promenade.

C’est le joyau de Nice, écrit Mme Ratazzi dans Nice la Belle. Ce petit palais est l’un des plus beaux établissements de ce genre ; Nice sans Casino serait une ruche sans miel. »

Il obtient un succès foudroyant mais, mal géré et souffrant de la concurrence nouvelle de Montecarlo, finit par laisser la place en 1872 au cercle de la Méditerranée.

il

Nice-Promenade-des-Anglais

il

Le dictionnaire Larousse note dans son édition de 1876 :

Nice, la ville élégante par excellence, ne possède pas de casino ; mais les viveurs et les gens de la high life trouvent sur la plage le cercle de la Méditerranée ou dans la ville le cercle Masséna. »

Borriglione, le nouveau maire de Nice, décide en octobre 1879 de couvrir une partie du Paillon, cette rivière dont le lit sans eau est utilisé par les Niçois pour faire sécher leur linge, et d’y mettre un casino.

il

aff_image-1il

Mais la construction de ce casino municipal est difficile, les fonds manquent pour le terminer et lorsqu’il est enfin inauguré en 1885, les Niçois n’aiment pas ce bâtiment nouveau qu’ils surnomment la feniera (le grenier à foin).

il

La Jetée-Promenade, une attraction enchanteresse

1088L’Etat dispose d’un meilleur emplacement que la municipalité : la mer. Fin 1889, l’État concède une partie du domaine maritime à la Société Anonyme de la Jetée-Promenade pour qu’elle construise une jetée avançant sur la mer et une plateforme avec salons, salles d’orchestre, théâtre, salles de jeux, restaurants et même bains couverts.

il

La construction du casino, qui se veut la réplique du Cristal Palace de Londres, est terminée dans l’hiver 1882-1883.

il

1367269486-5

il

Mais à peine la presse a t-elle vanté la légèreté de la construction qu’elle doit annoncer sa destruction totale par un incendie le 4 avril 1883.

il

L'incendie de la jetée-promenade 4 avril 1883, par Jules Defer

il

Aucune victime n’est à déplorer, il n’a même pas eu le temps d’être inauguré. Il est aussitôt reconstruit dans le même style byzantin-mauresque. Un chroniqueur mondain, M. de Fontanes note que

son style un peu oriental lui donne une poésie rêveuse et une attraction enchanteresse, ce cachet spécial qui devrait toujours distinguer les monuments de Nice destinés au plaisir. »

il

Les terrasses à l'arrière de la jetée

Les terrasses à l’arrière de la jetée

il

Ce palais mauresque monté sur pilotis est le lieu de toutes les fêtes, de tous les défilés de mode et des plus impressionnantes manifestations d’élégance et d’opulence des riches hivernants, anglais et russes principalement, admirés par une foule cosmopolite.

À l’intérieur, l’Orient est aussi de la partie : un théâtre pagode inspiré de l’Inde, un café façon Japon, un restaurant qui viendrait de Chine et des grandes salles « des pays mauresques ».

il

Salle des petits chevaux

Salle des petits chevaux

il

Il est peint un nombre considérable de fois par Raoul Dufy, qui le reproduisit même, de mémoire, après sa démolition.

il

La baie des anges de Raoul Dufy

La baie des anges de Raoul Dufy

il

La fin d’un rêve de grandeur

Après des décennies de plaisirs, la Jetée-promenade qui a accueilli le gratin de l’aristocratie européenne ne survit pas à la guerre. En 1943, elle est d’abord dépouillée de ses cuivres, de ses bronzes, de ses laitons et de ses câblages électriques. Après le départ des Italiens, les Allemands décident, en janvier 1944, de démolir la Jetée pour en récupérer le métal. L »autorisation d’occupation du Domaine Public Maritime est ensuite retirée à la société qui exploitait le casino de la Jetée promenade. Elle doit se résoudre en 1947 à en faire définitivement disparaître les vestiges.

Ainsi disparaît, comme un mirage de la Belle Époque, l’un des plus incroyables monuments de la Riviera.

il

img01410-20100211-16151

il

Au centre de la coupole de l’église Saint-Roch à Nice, le grand lustre central est le seul témoin de cette cathédrale du jeu engloutie.

Et pour la voir telle qu’elle serait aujourd’hui, fièrement dressée sur la Prom’ : cliquez ici !

il

2005-003-010

il

Jetée promenade

il

Griotte et Jetée-promenade

Publicités

10 Responses to “La Jetée-Promenade, un rêve englouti”

  1. Bonjour
    Je me permets de vous souhaiter une bonne année 2014,en vous offrant un voyage dans le temps pour voir le casino jetée-promenade de Nice en 3D.
    http://casino-jetee-promenade-nice.blogspot.fr/
    Amicalement

    J'aime

  2. Magnifique ! Le rêve devenu presque réalité. Mille mercis…

    J'aime

Trackbacks

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s