Le corbeau et le rossignol

castafiore2

La Griotte ne résiste pas à vous transmettre la fable du corbeau et du rossignol, qu’elle a entendue de la bouche impertinente de Patrice Leconte il y a quelques temps déjà.

 

Un corbeau et un rossignol, perchés sur une branche, cherchaient à savoir qui des deux chantait le mieux.

Et le corbeau d’y aller de sa voix graveleuse : Croâ ! Croâ ! Croâ !

Le rossignol à son tour de sa voix flûtée : Pfui ! Pfui ! Pfui !

Et de chanter chacun leur tour sans être capable de se départager.

Passe par là un petit cochon.

Le corbeau aussitôt lui demande de les aider à savoir qui des deux chante le mieux.

Le cochon n’ayant pas d’autre chose à faire accepte de servir de juge.

Le jeu recommence.

Le corbeau : Croâ ! Croâ ! Croâ ! et le rossignol : Pfui ! Pfui ! Pfui !

Le cochon écoute, réfléchit et donne pour gagnant le corbeau.

Le rossignol fond en larme.

Le cochon voyant cela dit au rossignol : « Alors ? Vous pleurez parce que vous avez perdu ? »

Le rossignol de répondre : « Non ! Je pleure parce que j’ai été jugé par un porc ! »

 

il

 

 

Publicités

2 commentaires to “Le corbeau et le rossignol”

  1. de qui est cette fable alors ?

    J'aime

  2. Hélas je ne sais pas

    J'aime

Un commentaire éclairé ? une remarque pertinente ? un petit coucou en passant ? faites-vous plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s